Pendant le temps chaud, je mets le mohair de côté

Projets de vacances avec un fil d’été

Réflexion intense avant de partir pour quelques jours de vacances : quel(s) ouvrage(s) emporter ? Je pense qu’une bonne partie des lectrices (et pourquoi pas lecteurs) comprendront. Comme nous allions vers le sud, et donc vraisemblablement le beau temps, j’ai renoncé momentanément à l’écharpe en mohair commencée il y a déjà quelques temps. J’avais, dans cette perspective, acquis un magnifique dralon fuchsia, mais cela me semblait insuffisant. J’ai fouillé dans mes petites réserves et redécouvert des pelotes d’acrylique dans des tons de bleu. Cela devrait faire l’affaire. J’avais aussi, au cas où nous serions bloqués par je ne sais quel évènement, emporté de la broderie. Bien évidemment, les vacances n’ont pas été assez longues pour tout terminer, j’ai seulement fini l’écharpe et commencé le châle.

L’écharpe fuchsia :

echarpe légère pour les beaux joursLég

Echarpe ajourée

Et de plus près :

pour mieux voir le point

point bien ajouré

 

 

Il faudra que je vérifie si le tuto est en ligne car une amie souhaite essayer ce style de point pour une écharpe en alpaga.

Et le châle ?

Je n’ai fait que commencer la partie facile, en jersey, pendant les trajetsFil en acrylique en voiture. J’ai terminé au retour, après quelques péripéties. J’avais repéré une jolie bordure, avec les explications correspondantes. A la lecture de la grille, j’étais un peu perplexe. Le nombre d’augmentation/diminution ne me semblait pas pouvoir produire un résultat correct. Assez confiante tout de même, j’ai essayé. Hélas, mon intuition était la bonne et j’ai du défaire… Avec plus de 300 mailles par rang, c’est loin d’être plaisant de détricoter quelques rangs. J’ai refait la bordure à mon idée. Pour celles (ceux) qui voudront essayer, le tuto est en cours de rédaction.

Articles disponibles sur alittleMarket.

Publicités

Pourquoi pas un châle ajouré et à torsades ?

Pour changer des châles en fil dentelle ….

Je me suis inspirée de différents modèles trouvés sur Internet au fil de mes recherches pour réaliser ce châle. Il me plaît énormément et est tellement agréable à porter.

Châle gris torsades et jours

Torsades et point ajouré

Cependant, je pense que la laine utilisée n’était pas la mieux choisie. Elle est superbe, mais trop « travaillée » par elle-même pour permettre de mettre en valeur les différents points utilisés.
Par ailleurs, je n’ai pas pris assez de notes en le tricotant pour pouvoir écrire le tuto correspondant. Deux décisions s’imposent donc :
1 – Faire un autre article, peut-être un pull, avec cette superbe laine (*), tout simplement en jersey envers.
2 – Refaire le modèle du châle avec une autre laine et prendre plus de notes.

Détails qui permettent d’un peu mieux voir les différents points :

Torsades centrales

Début du tricot

 

 

Bas du châle

Bordure ajourée

 

 

Les triangles ajourés de la bordure sont, eux aussi, entourés par de fines torsades qui se distinguent à peine. Beaucoup de travail pour un résultat peu visible, à repenser !

Torsades séparant les jours

Motif du bas au centre du châle

(*) Laine utilisée : Ritz de La Pelote Parisienne

Cela fait deux projets de plus pour la rentrée !
J’espère qu’ensuite je pourrais vous proposer le tuto.

 

 

Connaissez-vous les Snood ?

Idée de snood tricoté au point de riz

Il n’y pas que les châles dans la vie ! C’est ce que me disent souvent mes amies. D’accord il y a aussi les snood et les écharpes.

Les snood vous connaissez ? Pour moi c’est assez récent. Cela a plusieurs avantages par rapport aux écharpes : peu de risque de le perdre, autorisé dans les écoles maternelles alors que les écharpes ne le sont pas souvent, ne se dénoue pas et reste donc près du cou, …..
Cela tombe bien, l’une de mes connaissances récentes avait en souffrance deux pelotes d’une laine magnifique, encore inconnue de moi : Peru de chez Katia, couleur parme. Elle ne connaissait pas les snood et l’idée l’a tentée.

Malheureusement pour elle, pas le temps de tricoter ! Elle m’a donc demandé si je pouvais lui réaliser un snood, au point de riz. J’espère que celui que j’ai tricoté va lui plaire. Photo prise devant un miroir, il y a mieux !Snood tricoté au point de riz

La laine étant assez grosse et avec des légers effets de mèche, ce modèle est tricoté tout simplement au point de riz, aux aiguilles N° 8, sur une base de 83 mailles, pour obtenir une largeur de 65cm environ.
Après avoir tricoté un rectangle de 26 cm de hauteur les mailles sont fermées souplement.
La couture est faite à points « quasi » invisibles après avoir fait un tour dans le rectangle pour obtenir un snood « twisté ». Comme il n’y a ni endroit ni envers sur le snood terminé, la couture doit être la plus discrète possible. La technique du « twist » permet d’obtenir un col  avec plus de volume.

Tuto châle asymétrique avec effet de bandes ajourées

Nouveau modèle basé sur la technique expliquée précédemment, à peine moins simple. J’aime bien l’effet produit, et vous ?

 

Chale à bandes ajourées

Châle asymétrique à effet de bandes

Le principe de base reste le même que dans les deux modèles précédents, la forme asymétrique du châle est obtenue en répétant toujours les augmentations et diminutions sur 4 rangs.
rang 1 : tricoter les mailles, en fonction du point choisi, jusqu’à l’avant dernière maille comprise, tricoter deux mailles dans la dernière maille.
rang 2 : augmentation dans la 1ère maille puis tricoter les mailles suivantes toujours suivant le point choisi
rang 3 : tricoter deux mailles ensemble en début de rang, tricoter ensuite jusqu’à l’avant dernière maille comprise, tricoter deux mailles dans la dernière maille.
rang 4 : augmentation dans la 1ère maille puis tricoter jusqu’à le fin du rang.
D’un côté du travail vous aurez donc une augmentation à chaque rang et de l’autre une diminution tous les quatre rangs. Donc, au total, 3 augmentations tous les quatre rangs.

Pour obtenir cet effet de bandes, j’ai alterné les rangs de point mousse et les rangs ajourés. Chaque bande est tricotée sur 8 rangs, excepté la première bande de point mousse. J’ai choisi des bandes de huit rangs pour que cela soit plus simple de ne pas se tromper dans les diminutions de début de rang.

Bande de point mousse :

Il suffit de tricoter 8 rangs de point mousse en respectant les augmentations et diminutions décrites ci-dessus.

Bande ajourée :

Constituée de 4 rangs à répéter une fois, donc également sur 8 rangs.

Points utilisés : maille endroit,  maille envers, jetés, 2 mailles ensemble sur l’endroit, surjet sur l’endroit.

Rangs à répéter : (les augmentations et diminutions ne sont pas mentionnées ci-dessous)
– 1er rang : 1 m end, * 2 m ens, 1 jeté*, répéter de * à *, 1 m end.
– 2ème rang : tricoter les mailles et les jetés à l’envers
– 3ème rang  : 1 m end, *1 jeté, 1 surjet*, répéter de * à *, 1 m end
– 4ème rang : identique au 2ème rang

Réalisation :
Monter 2 mailles et commencer au rang 1, par une bande de point mousse de 12 rangs. Vous aurez ensuite assez de mailles pour commencer le point ajouré. En fonction du rang, il pourra se terminer par une, deux ou trois mailles endroit. L’important est de toujours respecter les augmentations et diminutions.

Si cela ne vous paraît pas tout de suite très clair, cela se précisera quand vous le réaliserez.
Tricoter ensuite jusqu’à obtenir la taille souhaitée ou jusqu’à épuisement de la laine.
Fermer vos mailles souplement.

Amusez-vous bien !

J’ai tricoté ce modèle en Dralon, avec la qualité Champion de chez Lammy.