Couture, avec l’aide de la machine pour cette fois

Housse toute douce pour être au chaud

Le froid ne me donnant pas envie de mettre le nez dehors quand ce n’est pas nécessaire, oui je suis très frileuse, j’ai terminé ma housse de bouillotte.
Au départ je voulais en faire une dans un tissu rose à pois blancs, acheté il y a au moins deux ans, pour faire un très grand coussin (appelé dans la famille coussin de lecture). Je n’ai pas réussi à le retrouver mais j’ai mis la main sur celui qui restait de la fabrication de deux autres coussins de lecture, réalisés il y a quelques années. Les deux étant bien assortis, je ne peux pas cacher que j’aime le rose, j’ai changé mon idée de départ… et renoncé momentanément à retrouver le tissu à pois. Ce sera pour un autre dimanche !

Un peu de découpe, de couture et voilà :

Tout rose

Roses anciennes cousues au point zig-zag

Cela plaît même à ma fille la plus âgée qui est plutôt critique. En fait, je crois qu’elle en souhaiterait également une.

Pour que la housse puisse être enlevée facilement, le l’ai resserrée par un lien « queue de rat » qui coulisse sous un ruban de gros grain.

rose et vert pâle

Ruban assorti aux feuilles des roses

La machine à coudre est ravie de se sentir utile.

Bonne nuit !

Publicités

Pour une fois, je suis la mode : headband

Comme les mitaines, le headband tricoté est à la mode

Quand j’étais petite, il y a longtemps, cela s’appelait un bandeau et j’en portais souvent. Cela est devenu « ringard » et est un peu tombé dans l’oubli, sauf pour les sports d’hiver. Depuis peu il semble que cela redevienne tendance. Une amie du café-tricot en ayant fait un très joli pour sa fille, j’ai tenté aussi. Bien entendu je n’ai pas dis que c’était pour elle car elle l’aurait trouvé ringard ! Je lui ai juste montré et elle l’a essayé aussitôt.

Couture froncée

Tricoté en côtes 1/1

tricoté main

J’ai un peu froncé la couture pour donner du volume

Il est possible qu’elle le garde mais n’a pas voulu que je la photographie. D’ici qu’elle souhaite les mitaines assorties ….. Si oui, je ferai le même modèle que les précédentes.

 

 

 

Même modèle de mitaines, un peu adapté

Les mitaines, il paraît que c’est tendance

Au début je n’étais pas vraiment convaincue. La première paire tricotée m’ayant assez plu, j’ai réitéré, bien entendu en modifiant légèrement. J’ai un peu allongé le poignet pour celles-ci :

Mitaines douces et chaudes

Tricotée en yak et mérinos

tricotées aux aiguilles N° 5, en mélange 50% Yak et 50% Mérinos de La Pelote Parisienne.
J’ai été agréablement surprise par la chaleur qu’elles apportent. Finalement je suis séduite, c’est chouette pour tricoter en attendant le tramway ou le bus.

Mitaine grise Yak Mérinos

 

 

 

 

J’ai aussi tenté un modèle plus léger et plus printanier. Le poignet est, cette fois, raccourci. Elles sont tricotées dans un mélange tout doux, 50% soie, 50% coton, également de la Pelote Parisienne, aux aiguilles N°4.

Doit pouvoir être ornée de perles ou autre

Pour les beaux jours

Douceur inimaginable … et élégance.

J’ai envie d’essayer deux autres variantes de ce modèle : l’un avec un poignet plus long en côtes, pour avoir encore plus chaud, et l’autre encore plus léger, noué par un ruban de satin au poignet.
A suivre …

Châle en dentelle forme papillon

Test d’une nouvelle forme de châle

Les fidèles vont peut-être se souvenir de cette petite chose informe.

Encore des heures à prévoir

Futur châle ?

 

J’ai omis de vous dire qu’en essayant ce nouveau point, je voulais aussi tester une nouvelle forme de châle. Le châle papillon.
Pour cette forme, il faut augmenter de 4 mailles à chaque rang endroit (classique pour les châles triangulaires) et de 2 mailles à chaque rang envers. Voici ce que cela promet pendant le blocage :

Blocage

Séchage avec mise en forme

 

 

Il est sec, le moment de vérité approche. Après avoir ôté les épingles, voilà le résultat :forme papillon On aime ou pas, c’est juste différent.

Naturellement je n’ai pas tricoté un point de mon livre : je ne sais pas faire, j’en ai « mélangé » deux. Surprise ?
Le point utilisé permet aussi de réaliser des écharpes ou étoles. Vous trouverez la Grille point losanges ici.
Pour les « débutantes en châle », j’ai aussi dessiné les grilles nécessaires au démarrage du châle et à la mise en place du point Grilles de démarrage du châle.
Il faut monter 7 mailles et suivre les grilles. Les motifs sont ajoutés (en largeur) dès que le nombre de mailles le permet.
S’il y a des erreurs, n’hésitez pas à me les signaler, je rectifierai.

D’autres photos