Châle au crochet, j’en avais envie depuis longtemps

Yes Yes Shawl : encore un modèle trouvé sur Ravelry

 

Celui-ci aussi attendait aussi depuis un certain temps et était donc un peu enfoui. Il avait pourtant un attrait différent, c’est du crochet. J’avais envie de m’y remettre depuis plusieurs mois et le fait de revoir une amie crocheter lors de Cafés-tricot (on n’y est obligé ni de boire du café ni de tricoter !) ne faisait qu’augmenter mon envie. Comme cette amie m’avait, de plus, offert de la laine qui semblait bien convenir à ce modèle, c’était décidé je commençais bientôt. Un jour de repos

Laine Ice Angora premium

Début du châle un jour de pluie

pluvieux, et hop, c’est parti.
Cela doit être comme la bicyclette, cela revient vite.

Au bout de quelques heures cela commençait à prendre forme. Le résultat est plus rapidement visible qu’au tricot quand il s’agit d’un châle triangulaire commencé par le milieu du haut du dos.

La météo étant favorable aux travaux d’intérieur, du moins les jours où je ne travaille pas, les heures de crochet se sont succédées sans que je ne m’en aperçoive. (sauf le matin à l’heure du réveil !) . Quelques jours plus tard, terminé. Pas de jaloux, il a subit le même traitement que les autres : lavage et blocage sur le tapis d’éveil. Et voilà :

80% angora et 20% acrylique

Châle terminé, un peu plus de 100 g

 

Avant de commencer le suivant il faut que j’en termine un où les rangs font plus de 400 mailles. Celui ci était un entracte.

 

Tuto ici.

 

Publicités

Echarpe à bordures dentelées

La longue écharpe noire de Sandrine

Mon amie Sandrine souhaitait une grande écharpe ou une étole, noire, simple. Elle a choisi une laine que j’aime bien tricoter, Ritz de La Pelote Parisienne. Cette laine ne nécessite pas de points ouvragés et parvient même parfois à les masquer ! Comme j’ai horreur de tricoter quelque chose sans motif, j’ai négocié une petite bordure ajourée nécessitant quelques augmentations et diminutions,

Tricotée en jersey

noire avec des fils blancs et argentés

histoire de ne pas m’endormir en tricotant.

J’ai monté 78 mailles, tricoté 6 pelotes aux aiguilles N°5. L’écharpe fait environ 41 cm de large pour 180 cm de long.
Elle ne l’a pas encore vue terminée. J’espère qu’il ne va pas faire trop chaud pour qu’elle puisse la porter.

Si vous voulez en faire une sur le même principe, j’ai dessiné la grille des bordures : Grille écharpe Sandrine

Pique-épingles, cadeau de Tine

Tine, une championne du recyclage

Avec Tine, tout objet abandonné, devenu inutile, peut servir. Elle sait donner une nouvelle vie aux plus petits morceaux de tissus, rubans, boutons abîmés, entre autres. J’ai eu le grand plaisir de recevoir récemment ce cadeau, exemple de son ingéniosité. Merci Tine.

patchwork avec mini morceaux de tissu

dessus en crazy-patch

Notre café-tricot du vendredi soir, à Créteil, est parfois souvent le lieu d’échanges improbables : sacs plastiques usagés, couvercles de pots divers, capsules de café, morceaux de tissus en tout genre, restes de rubans, boutons isolés ou abîmés, ….bien entendu en plus des catalogues, « trucs » de tricot et/ou crochet. Certaines des participantes sont passées maîtres maîtresses  dans l’art du recyclage.
Tine domine de nombreuses techniques, entre autres le crazy patch, dont je ne soupçonnais même pas l’existence avant de la connaître.

Le dessous, moins travaillé que le dessus, est tout de même très joli : petit bouton au centre

Nous sommes vendredi et je ne travaille pas. Soirée sympa et nouvelles découvertes à partir de 17h00 !

Round Dance : châle en forme de croissant

Crescent shawl pour nos amis anglophones

Enfin retour au rose.

Aiguilles N° 5

Ce modèle était sur la table du salon depuis un bon moment mais je ne savais pas avec quelle laine le faire. En cherchant un peu, j’ai extirpé un sac de mohair vieux-rose, pas besoin d’aller plus loin, cela devrait convenir. La laine me semblant un peu plus épaisse que celle du modèle (quoique), j’ai réduit le nombre de noppes (peut-être par flemme aussi). Je ne voulais pas alourdir « inutilement ».
J’ai monté 321 mailles, pas de risques inutiles, j’ai choisi la taille intermédiaire. La bordure est agréable à tricoter et ensuite du jersey en rangs raccourcis. Petite bordure au crochet, en point d’écrevisse et c’est fini.

Le modèle est disponible sur Ravelry

Vu à plat, on comprend pourquoi « croissant » :  Châle dentelle

Merci Ravelry !

Et la bordure de plus près Round Dance

Photos prises après blocage.

Je l’ai réalisé aux aiguilles N°5 avec un mélange de 70% mohair et 30 acrylique.

Petit sac en lin brodé coeur

Pour emporter la broderie en cours ?

Au dernier salon AEF, Pascale m’avait suggéré de faire comme elle et d’acheter des petits sacs en lin tout faits pour n’avoir plus que la broderie à réaliser. Elle connaissait un stand intéressant, bien entendu je l’ai suivie. Pour un début, je me suis limitée à deux : l’un uni et l’autre rayé. Au cas où ils s’empileraient, eux aussi, sur l’un des tas de tissus divers en attente !

rayures bordeaux

Fermé par un lien coulissant en lin brut

Pas envie de fouiller dans mes livres  de broderie, le WEB c’est parfois plus rapide … Modèle déniché : Coeur monochrome. ( Oui, j’ai vu, il est à l’envers ! ).

Fouille frénétique dans les morceaux de lin et dans les fils à broder, j’adore. Lin trouvé, fil aussi : presque de la même couleur que les rayures du sac. Mis de côté quelques jours en attendant les vacances.

Vacances terminées et petite broderie aussi :

Presque la même couleur que les rayures

Brodé en monochrome

Pour me prouver que je peux terminer un objet où il faut utiliser la machine à coudre, je m’y suis mise dès la valise défaite. Que celles qui font des superbes vêtements ne se moquent pas SVP !

Je ne sais pas encore ce à quoi il va être utile : transporter mon déjeuner ou un ouvrage en cours ? Comme la température au retour a baissé, je reprends le tricot ……

Pour quel usage ?

poche appliquée sur le sac