Le blocage – Pourquoi, comment ? Ethereal n°4

Surtout utilisable pour les fibres naturelles

Quand vous tricotez certains types de points, essentiellement les points dentelles ajourés, il est conseillé de mettre en forme l’ouvrage terminé. Cela peut aussi être utile pour des torsades et quelques autres points.
Le blocage est la mise en forme de l’ouvrage. Cela se fait sur le tricot humide, à l’aide d’un support assez rigide, d’épingles et éventuellement de tiges rigides et/ou souples.
Inutile d’investir dans les kits spécialisés, un tapis de sport, un tapis d’éveil pour enfant, une table à repasser, un matelas, …. peuvent être utilisés.
Quand vous terminez un châle en dentelle vous obtenez parfois un « truc ratatiné »,

Laine Air Lux de Katia

Ceci est supposé être la pointe du châle

un peu informe et compact. La beauté de l’objet ne sera révélée qu’après cette étape. Cela peut vous sembler fastidieux, surtout la première fois, mais on prend vite l’habitude.

Pour le blocage, j’utilise :
– un tapis d’éveil constitué de carrés à assembler suivant la taille et la forme du tricot,  – une tige métallique rigide de près de 2 mètres de long. Vous pouvez vous en procurer en magasin de bricolage ou vous la faire offrir par un bricoleur (merci Daniel).
– des épingles en acier

S’il s’agit d’un châle, comme ici, vous passez la tige rigide dans les mailles de la bordure droite et commencez à fixer cette tige sur le tapis. Ensuite, vous placez une épingles au milieu du bas du châle. Il s’agit de mettre ensuite les épingles de part et d’autre de l’ouvrage, en respectant ce qui sera la forme finale du tricot.

Plus qu'à attendre

Epingles fixées, séchage en cours

Il faut souvent déplacer les épingles au fur et à mesure de la progression pour obtenir une tension régulière de l’ensemble du tricot.
Quand le tricot est bien sec (résistez à la tentation de voir le résultat trop vite, il faudrait tout recommencer : du vécu !), retirez les épingles et admirez votre travail.

La même pointe après blocage :

Air Lux de Katia

tricoté en 4,5

 

 

 

 

Et le châle en entier :

Deux pelotes de 50g de Air lux de Katia

Avec environ 600 mètres de laine

 

Celui-ci est tricoté avec 2 pelotes de 50g d’Air Lux de Katia, environ 300m par pelote), aux aiguilles N°4,5.

Vous trouverez les explications du modèle sur Ravelry.

Publicités

8 réflexions sur “Le blocage – Pourquoi, comment ? Ethereal n°4

  1. Merci pour cet article clair et parlant, tu dédramatises bien la chose et ça c’est sympa ! J’aurais été moins stressée et empotée si j’avais pu te lire avant mon premier blocage de châle 😉
    Et comme d’habitude très jolie réalisation !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s