Shawlette alpaga, tout à fait de saison

Modèle à suivre : Broadway Nights

Quelques magnifiques pelotes de pur alpaga achetées il y a quelques jours m’ont fait procéder de manière inhabituelle. D’habitude je repère un modèle qui me plaît, je fouille dans ma collection perso (peut-être y a t’il des droits d’auteurs pour cette expression de Mine ?) et suis, plus ou moins, le modèle repéré, souvent moins que plus d’ailleurs.

Cette fois c’est différent, je n’ai acheté que 10 pelotes

Alpagamio - 100% alpaga

pelotes de 100g

et souhaite réaliser rapidement un châle pour avoir une idée de la quantité nécessaire ….. afin d’en racheter d’autres, en toute connaissance de cause. Pour l’instant, je n’ai que du fuschia, de l’écru et du violet.
Plus épaisse que celles que j’utilise en général pour mes châles ajourés, je n’ai pas pu résister devant sa douceur et son prix intéressant. Elle me laisse toutefois un peu perplexe quant à son utilisation.

Une flânerie sur Ravelry s’impose. Je découvre, au vu de la taille des aiguilles utilisées, un modèle qui me semble adapté.
Seules modifications, je tricote 16 fois le motif au lieu de 15 (je préfère les nombres pairs), je ne change qu’une fois de taille d’aiguilles (partie ajourée tricotée en 4 et le reste en 3,5) et je termine par 4 rangs de point mousse pour éviter le roulottage.

Je commence à rabattre les mailles et là, l’inquiétude s’installe : il me semble que cela va roulotter plus que d’habitude.
Je ne termine pas le rang et enlève l’aiguille, juste pour voir. Horreur, je me retrouve avec une sorte de boudin.

Shawlette 100% alpaga

Ce n’est plus un simple roulotté ….

Je doute fort que le blocage ne résolve le problème, élimine l’idée de faire quelques rangs au crochet et défais toute la partie en rangs raccourcis pour ne garder que la quasi-totalité de la bordure.

Tant qu’à défaire, j’en profite pour modifier les derniers rangs de la bordures qui comportaient un peu trop de diminutions à mon goût. Je récupère mes 421 mailles et fais la partie rangs raccourcis au point mousse et non plus en jersey.

Plusieurs heures de tricot plus tard, je rabats les mailles, en ajoutant quelques picots. Je ne suis plus à une modification près !
Ouf, il ne roulotte plus mais la partie ajourée nécessite un léger blocage, comme la plupart du temps.

Ce matin j’ôte les épingles et voilà le résultat.

bordure ajourée

100% alpaga, 2 pelotes de 100g

tricotée aux aiguilles n°4'

bordure ajourée

Au vu de la météo, j’ai bien fait de terminer celui-ci plutôt que de commencer mes tests de coton.

Publicités

11 réflexions sur “Shawlette alpaga, tout à fait de saison

  1. Magnifique !!!! Je suis vraiment impressionnée par ton oeil pour rattraper ce « boudin » de tricot !!! Il en fallait du courage pour ne pas tout mettre de côté et commencer autre chose !! Mais tu as tellement bien fait de faire toutes tes petites adaptations, le résultat est tellement joli !!! Bravo !!!

    J'aime

    • Merci Mathilde. Je deviens plus raisonnable en vieillissant ! Il y a quelques temps, je l’aurais vraisemblablement abandonné au fond d’un panier. La laine est tellement belle que je ne pouvais que le défaire.
      Par contre, côté couture, il faut que j’utilise le découvit ou que je commence autre chose….

      Aimé par 1 personne

  2. Comme le plus agile des chats, tu retombes toujours sur tes pieds, quelques soient les embûches … C’est un très joli châle qui est (malheureusement) encore bien de saison !
    Ps : moi aussi j’aime les nombres pairs

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s