Layette, mes premiers chaussons (tuto)

Double inspiration

Bien que mon plaisir soit de tricoter des châles, en dentelle si possible, je me dis de temps à autres qu’il faudrait quand même que je tente des modèles de layettes. Il y a quand même plus de 20 ans que je n’en ai pas tricoté et jamais de chaussons !
Au cours de mes lectures de livres de tricot, je suis tombée sous le charme d’un livre

Adorables modèles de chaussons pour bébés

De Catherine Bouquerel

entièrement dédié aux chaussons de bébés.

A peu près à la même époque, Mine rédigeait un bel article où il y avait aussi d’adorables chaussons.

 

M’inspirant de ces différentes sources, j’ai tricoté mon premier modèle.

Chaussons simple à tricoter

Jersey et point mousse

Plus rien pendant plusieurs mois, et mon envie surgit à nouveau. Recherches sur différents sites,

Laine quasi identique

Même modèle de base

et voici 3 petits modèles très proches les uns des autres et plutôt simples à réaliser.
Naturellement, j’ai tout « mélangé », comme d’habitude.
Seul petit hic : les bébés aussi ont deux pieds et il faut tricoter deux fois exactement le même modèle ! Ce que je n’ai pas encore fait pour deux d’entre eux.
Pour l’instant, seule la version bleue a eu ses 2 exemplaires.

Les chaussons les plus simples

Quasi les mêmes que les gris

Il faudra que je tente une brassière, en tricot circulaire, pour tout faire d’un coup et éviter le second exemplaire !

 

Si vous voulez tenter ces modèles, vous trouverez les indications ci-dessous :
chausson bleu,
chausson ecru,
chausson rose.

Mon envie était-elle prémonitoire ? Je vais bientôt en tricoter pour un bébé à venir dans mon entourage.

Publicités

Châle Dilué, version modifiée

Forme plus conforme à mes attentes

A la fin de l’année dernière, j’avais tricoté celui que je considérais déjà  comme le premier d’une mini-série. Peu de temps après qu’il soit terminé, j’ai voulu me le refaire, en bleu. Quelle idée, pourquoi pas en rose ?
Des châles roses, j’en ai déjà quelques uns mais, quand par hasard je porte du bleu, je me rends compte que je manque cruellement de châle assorti.
Quand, en décembre, j’avais dû aller de toute urgence acheter une pelote manquante pour mon Penicuik, j’en avais profité pour acheter de l’alpaga bleu clair, tout a fait assorti à un bleu foncé que j’avais dans ma collection personnelle. Je pensais déjà à Dilué II et III (en rose). Tant qu’à avoir perdu le pari lancé par Fleur (ne pas acheter de laine pendant TOUT le mois de décembre, vous imaginez ???) autant ne pas s’être déplacée pour une unique pelote !

Châle Dilué en alpaga

Le « détail » qui gêne

Un petit détail me gênait dans la première version : le grand côté n’était pas rectiligne. Cette fois j’ai donc fait plus d’augmentations que ce qui est indiqué dans les explications et j’ai obtenu exactement ce que je souhaitais. J’espère que mes souvenirs seront présents quand je tricoterai Dilué III, en rose.

La laine est l’Alpaca de Drops, Il m’a fallu un peu plus de 2 pelotes

Alpaca de Drops

Bord bien rectiligne cette fois

du bleu clair et une et demie du plus foncé. Il y a des restes, à recycler en mitaines ?

Les rangs raccourcis ne posent pas de problème sur ce modèle car ils sont tricotés en point dentelle. Il est donc assez facile de repérer l’endroit où il faut arrêter.

Suite à la remarque très pertinente d’une amie, la plupart des fils ont été rentrés tout en tricotant, un vrai bonheur quand il n’y a plus à le faire après le blocage!

Toujours pas d’assistance pour les photos, c’est donc à nouveau Miranda qui m’aide.

Rangs raccourcis

Alternance des rangs au point mousse et point dentelle

Vu le temps particulièrement froid de cette semaine, j’ai pu l’apprécier immédiatement.

Pour les explications, c’est sur Ravelry : Dilué.

 

 

Etole en tricot dentelle

La plus grande faite en point ajourée

Mon amie Sandrine fait des progrès impressionnants au tricot mais ce modèle de Passion Tricot, pour lequel elle a eu un coup de foudre, lui semblait irréalisable (tout du moins à  l’heure actuelle). « Techniquement » il m’intéressait car les 2 pans de l’étoles étaient tricotés à partir d’un montage provisoire, en sens opposé, à partir du centre.
Le catalogue ayant momentanément disparu,

catalogue tricot

Passion Tricot N°6

je ne peux vous joindre de photo du modèle initial, mais vous en trouverez sur Ravelry.
J’avais déjà tricoté un modèle qui devait être réalisé suivant cette technique mais je n’avais pas jugé utile de suivre cette recommandation. Cette fois, ce n’était pas pour moi, et je voulais vraiment me conformer à son choix ou presque.
J’ai juste très très légèrement modifié, et après lui en avoir parlé, les extrêmités : quelques rangs de point mousse au lieu de ce qui était proposé.

 

tricotée en déjaugé

Kid Seta de Schulana
Modèle Comme une étreinte

Le choix de la laine a été évident, il restait au magasin 3 pelotes de la magnifique Kid Seta de Schulana, d’une couleur tout à fait assortie au vêtement avec lequel elle voulait la porter.

Après avoir tricoté quelques centimètres j’ai du défaire car je n’aurai pas eu assez de laine pour la longueur souhaitée.
J’ai donc recommencé avec un motif de moins. Heureusement, cette laine se détricote plutôt bien, c’est d’ailleurs la seule mohair et soie que je connaisse qui le permette sans problème. Dommage que cette laine ne soit plus produite !

Quelques, ou plutôt de nombreuses, heures de tricot plus tard, la taille obtenue est conforme à la demande initiale, ouf !

Aiguilles N°5

Point ajouré, non bloqué

Le détail du point n’est pas très visible car Sandrine ne voulait pas que son étole subisse les affres du blocage pour qu’elle garde un moelleux intact. (Chouette l’étape que je n’aime pas !)

Ce modèle est disponible dans le N°6 de passion Tricot ou sur Ravelry

Ce week-end, couture au programme

Plusieurs petites demandes de ma Grande

Les lecteurs assidus se souviendront peut-être qu’elle m’avait demandé un protège livre, il y a déjà quelques temps. Le cahier des charges n’était pas précis et j’en avais réalisé un à mon idée : ce n’était pas ce qu’elle avait en tête ! (chouette, je le garde pour moi).

Pochette à livre réversible

Pochette

Elle souhaitait plus une pochette et j’avais fait une sorte de protège cahier, avec marque-page intégré.
Quelques précisions plus tard, je tiens le modèle.  Il me restait assez de tissu du précédent, heureusement, car elle avait aimé mon choix.

fermeture avec élastique

Bouton issu de mon stock

Comme j’ai tendance à garder tous les boutons que je croise, j’avais ce qu’il fallait.

Au fil des jours, elle avait ajouté quelques demandes : un masque pour les yeux, 2 sacs pour lingerie et, si possible, encore un sac à chaussures (avec une couture séparatrice pour que les 2 chaussures ne s’abîment pas en se touchant). La date de son départ approchant très rapidement, il fallait absolument que je me mette sérieusement à la couture.

Je n’avais pas eu le temps de tout oublier du fonctionnement de ma machine et la réalisation n’a pas posé (trop) de problème.

Assemblage de 2 tissus très différents

Petites étoiles dorées sur jersey très fin

Tissu très épais

Peut mieux faire !

Passage au masque.
Le choix des tissus, bien occultants, avait été fait (dans mon énorme stock) lors de l’une de ses visites précédentes à la maison.
Manquant d’expérience, je n’avais pas imaginé les difficultés pour assembler un tissu très épais, style peau de mouton synthétique, et un autre fin et extensible ! Après avoir demandé à ma MAC d’être compréhensive, j’ai renoncé. J’ai tout cousu à la main. Les finitions sont loin d’être jolies mais il est confortable. Après tout, c’est ce qui compte, non ?

 

 

 

fermeture par ruban d'organza

Rose tirant sur le mauve

J’avais gardé le plus simple pour la fin : le premier des sacs à lingerie. Là, pas de difficulté prévisible : un coton qui ne risque pas de glisser de façon intempestive !  Sac non doublé, coulisse simple à l’extrêmité haute du sac, rien de compliqué.

Heureusement car je fatigue et il ne fait plus bien clair.

J’ai ajouté une perle pour faire un peu plus « fini ».

Perle sur noeud d'organza

A revoir

Le noeud n’est pas terrible, je reverrai demain. J’ai hâte de retrouver mon tricot après cette journée couture.

J’essayerai de faire les deux autres sacs demain !

 

Petit châle ajouré au crochet

Bordure originale

Celui-ci n’aurait pas dû exister si vite. Je l’ai débuté suite à un cruel manque de laine pendant la réalisation d’un châle au tricot.
J’avais un défi à réaliser (Merci Fleur !) : ne pas acheter de laine pendant TOUT le mois de décembre, vous imaginez ? J’ai  un instant pensé pouvoir réussir, mettre mon châle en attente et débuter un autre ouvrage (encore un châle évidemment !). J’aurais pu aussi m’atteler aux mitaines assorties au châle Dilué mais je partais en week-end et ne voulais pas me compliquer la vie avec quelque chose que je ne domine pas. Les mitaines attendront encore un peu.

petit châle au crochet

Saumon, pas rose

J’avais vu ce châle sur La Demoiselle d’Octobre lors de notre visite à CSF. C’est Mine qui l’avait réalisé, elle possédait donc le modèle, en Japonais. Heureusement les grilles sont universelles et donc pas de barrière de langue. Par contre, pas d’indication sur la taille de la laine.

A tout hasard, je crochète quelques mailles en l’air de plus car ma laine est vraiment très fine. J’ai utilisé le mélange d’Anne-Lots contenant 30% de mohair (pelotes de 25g pour 330m) et un crochet N°4. surtout ne pas se tromper dans les motifs car cette laine est une horreur à « décrocheter ».

Manque de chance, il est petit et a été crocheté rapidement.

bordure crochetée

Bordure originale

 

Je n’avais jamais fait une telle bordure et je l’adore. Je referai vraisemblablement ce modèle, en un peu plus grand.

Je n’ai pu me résoudre a en débuter un autre, il fallait absolument que je termine mon Penicuik !
J’ai demandé à Fleur « l’autorisation » …. et me suis précipitée rue des Plantes pour acheter LA pelote manquante. Cette boutique étant assez éloignée de mon domicile, cela aurait été dommage de ne pas « rentabiliser » le trajet …. et je me suis donc laissée tenter par 9 autres pelotes.
( Comme le 0 ne vaut rien, 10 pelotes et 1 c’est pareil, non ? Mauvaise foi quand tu nous tient !!!)

Bonne année à tous et à bientôt pour le Penicuik.