Le gilet pour Maman

Ce gilet, c’est toute une histoire

Maman a toujours froid au dos et adore mettre un gilet sans manches par dessus son pull.

1ère étape, octobre : Elle me montre un catalogue de prêt à porter

gilet tricot machine

Gilet souhaité

en me disant qu’elle va se commander ce gilet. Pourquoi pas, il n’est pas mal du tout !

2ème étape : Le lendemain, elle tombe en arrêt devant une pelote magnifique et je lui propose donc de lui faire un gilet.

Mohair et soie des fermes de France

Douceur extrême

Renseignements pris, la pelote est orpheline mais la charmante mercière peut en commander. Pas simple, c’est à Concarneau.
Réflexion intense, pelotes commandées et payées, elles me seront remises au salon CSF, en novembre.

3ème étape : La plus difficile, la discussion sur le choix du modèle.
Bien évidemment je souhaite utiliser cette matière de choix pour tricoter un gilet à « trou-trou » (style châle en dentelle). Maman est persuadée qu’elle n’aura pas assez chaud. Je n’ai pas réussi à la convaincre du contraire et je dois donc tricoter du jersey sans trou-trou. Je n’adore pas !!!!! Seule concession, j’ai « le droit » de faire quelques fantaisies sur le devant mais surtout pas sur le dos qui doit être très très chaud…. Le gilet doit aussi ressembler le plus possible à celui du catalogue.
Avez-vous déjà essayé de « copier » un gilet tricoté industriellement, en laine très fine, en utilisant un sublime mélange de mohair et soie qui mériterait d’être tricoté, en déjaugé, en point dentelle ? Quel « challenge » !!!!

Gilets modèles Drops

Un peu le même style

Recherche de modèles sur le Web, le site de Drops en particulier.
Evidemment rien ne correspond, ni le type de laine, ni la grosseur, ….
Ce sera donc un modèle sorti de ma seule imagination.

4ème étape : Tricot. Je commence nécessairement par un échantillon pour décider de la taille des aiguilles calculer le nombre de mailles. Je commence par le dos pour 2 raisons :
– cela me permettra d’ajuster, si besoin, les devants pour avoir la bonne taille.
– il est sans motif, donc pas amusant, autant s’en débarrasser le plus vite possible ….

Premier devant,

petit motif ajouré

Quand même, quelques trou-trous

chouette un petit motif ajouré. Je m’arrête à l’encolure pour me donner le temps de la réflexion.
Et …. je suis atteinte du syndrome de la seconde chaussette pendant quelques jours. La date de « remise » du gilet approchant, je me remotive.

Arrivée au niveau de l’encolure, je profite de l’expérience de Mathilde et de ses deux chaussettes tricotées en même temps (pour être parfaitement identiques), mets les deux devants sur la même aiguilles et je termine le tout.
Deux rangs de crochet,

2 rangs de crochet

finitions au crochet

et hop, terminé.

Gilet mohair et soie

Pourvu qu’il soit à son goût …

Plus de 4 mois pour tricoter un gilet, il n’y a pas de quoi être fière !

Je le lui remets jeudi prochain, pourvu qu’il soit conforme à ses espérances.

 

 

 

 

 

J’espère qu’elle ne fait pas semblant de l’apprécier. Elle ne l’a pas quitté pendant les quelques jours passés avec elle.

Maman et son gilet

Mohair et soie des Fermes de France

 

Publicités

13 réflexions sur “Le gilet pour Maman

  1. Ce gilet est une réussite ! Il est difficile de faire comprendre que les trous trous peuvent être chauds : comme démonstration, j’ai réalisé un plaid au crochet en mohair et soie donc plein de trous… pour l’anniversaire d’une amie : elle l’a déballé, essayé et adopté et ne jure plus que par lui…
    🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s