Un coupon : un Tote bag et un pochon

Ne pas perdre les restes !

Depuis quelques jours j’étais très attirée par ce nouveau tissu, à impression lapins (j’adore cet animal, sauf dans mon assiette).

coton en 150cm de large

Ah les lapins !

Je n’ai pas résisté très longtemps car, de toute manière, il aurait continué à me narguer si je n’avais pas succombé. Je m’en offre 60cm !

Je décide donc de transformer ce coupon en Tote-bag.
Découpe de deux rectangles pour les anses et d’un autre pour la partie principale. Un tote-bag ne se doublant pas, je ferai des coutures à l’anglaise (dire qu’il y a un an j’ignorais encore ce que c’était !). Comme j’appréhende un peu, j’ai toujours peur de faire des coutures trop près du bord et que ça s’effiloche, je commence par les anses.

En les retournant, j’ai eu une bonne surprise, les lapins étaient presque « raccord ». Je ne m’étais même pas posé de question à ce sujet, j’ai eu de la chance !

les lapins sont presque entiers

merci le hasard

Je « fait rouler la couture » avant de les repasser. A force d’écouter Elisabeth, créatrice et rédactrice du blog Rose and Mine, donner ses cours, j’arrive quand même à glaner certains de ses conseils et, j’espère, à progresser un peu …

Première des coutures, sur l’endroit, tout va bien. J’ose même couper l’angle et cranter un peu pour qu’il n’y ait pas de sur-épaisseur ni de tiraillement lors de la seconde couture, sur l’envers.
Par contre, après la seconde couture,  je n’ose pas couper l’angle et c’est un peu épais. Je demanderai à Elisabeth au prochain cours si je peux vraiment couper sans rien risquer.

angle de coutures à l'anglaise

je n’ose pas couper l’angle

Pour fixer les anses sur le sac, j’essaye de me souvenir de ce que j’avais fait précédemment et tatonne un peu. Je souhaite que l’extrêmité des anses soient prises dans la couture du revers pour que ce soit plus propre (serais-je contaminée par Mathilde, du blog Mathilde au fil des heures ?

Je renforce les coutures aux extrémités des anses pour que ce soit plus résistant.

coutures de renfort

renfort des coutures

De près, toutes les médiatrices ne se coupent pas exactement avec le même angle mais je m’en contente.

 

 

Petit repassage final et il est prêt à sortir.

lapin dans sac aux lapins

toujours des lapins …

 

Il me reste un rectangle, assez pour faire un pochon.

Je sais ce je que souhaite mais ne sais pas trop comment y parvenir. Je voudrais un pochon à coulisse avec un lien « double ». Je ne connaît pas le terme exact mais j’ai vu Elisabeth mettre un tel lien et cela me plaît.
Comme je n’ai de couture que sur un seul des côtés, je n’ai pas trouvé d’autre solution que d’ajouter une bande pour la coulisse, impossible de la coudre dans la hauteur du sac, il n’y aurait qu’une seule ouverture.
Pour celui-ci pas de couture à l’anglaise, il y aurait, selon moi, trop d’épaisseurs au niveau du revers du sac.

coutures surfilées

petit bug !

Je pense aux conseils d’Elisabeth, ne pas hésiter à repasser, et j’essaye de les appliquer, c’est long ….
Mais elle a tout à fait raison, quand le travail est bien préparé, les coutures sont plus réussies. Donc patience, je m’applique.

Je surfile, couds le fond et le côté, prépare les bandes qui serviront de coulisse. Je n’avance pas très vite mais je souhaite progresser et arrêter d’être impatiente dès que je commence à dialoguer avec ma MAC.

deux bandes de coulisse cousues

pas mécontente de l’alignement

Je finis par obtenir ce que j’avais en tête. Le plus difficile a été de passer le second lien, coulisse un peu étroite, j’ai cru que j’allais devoir défaire … je déteste !!!!
Après un peu d’obstination, ouf, terminé !

pochon à coulisse

pochon lapins

J’avais absolument besoin de nouveaux sacs pour transporter, voire stocker, mes en-cours tricot …

Publicités

6 réflexions sur “Un coupon : un Tote bag et un pochon

  1. Si Mine et Mathilde sont tes inspiratrices en couture, ça ne peut que t’aider !
    Bravo pour tes 2 réalisations en tisu lapins, elles sont super chouettes (moi aussi il faudrait que je fasse des pochons à lien commme ça c’est très pratique) !
    PS : je déteste également réduire les coutures, cranter, couper les angles, toujours peur de faire une bêtise 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Roooh! Je suis toute rose de plaisir à la lecture de ton article !!!😍😘❤️
    Ton tote bag (vu en vrai ) est tres bien, il pourra être validé aussi par Mathilde. Moi aussi j’ai longtemps eu peur de couper et de cranter, mais pourtant c’est une des clefs d’un travail précis ! j’ai tout un cours sur les marges de couture … 😉
    En ce qui concerne la coulisse, en effet avec juste une couture que sur un coté difficile da faire autrement que de rapporter une bande …
    Tes petits lapins vont faire vive impression au café tricot !
    Encore merciiii de ton assiduité à mes conseils !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s