Ma tunique rouge à fleurs

Ouf, elle me va !

Depuis des mois, j’ai envie de me coudre un vêtement. Ma tentative infructueuse, il y a près de 2 ans, (jupe pas terminée, un boulet de plus !), est déjà loin. Cette fois je décide de mettre toutes les chances de mon côté pour que le projet aboutisse.

J’avais envie de refaire un modèle de tunique que j’avais cousu quand j’était au lycée et qui semble être de nouveau d’actualité mais je n’ai pas réussi à retrouver le patron. Il faut continuer à fouiller changer d’idée.

tunique tissu Sajou

Choix validé

Je mets très longtemps avant de me décider pour un patron, je souhaitais une veste simple et me suis finalement décidée pour une tunique simple, le jour où j’ai découvert le livre d’Emilie Pouillod-Ferant : c’est exactement ce que je cherchais !!!
Pour le tissu, cela a été plus rapide. Avis pris auprès de Mine, celui que j’avais retenu convient.

Je lis attentivement le livre, cela me semble abordable, je testerai le modèle sans fioriture (la fente indéchirable et autres, ce sera pour plus tard). Si ce modèle me plaît, il y a de nombreuses déclinaison possibles.

Je vais être patiente et suis les conseils. Il vaut mieux décalquer le patron dans la taille choisie plutôt que de découper l’original. Mince, plus de papier sulfurisé dans le fond du placard et pas le temps d’aller faire les courses !
J’ai dit que je serai patiente, je reporte donc mon envie.
A ma prochaine visite au supermarché mon premier achat est le papier convoité. Pas le temps de m’y mettre ensuite, je reporte encore.
C’est décidé, ce matin je m’y mets sérieusement.
Je décalque le patron dans ma taille habituelle. Je passe tout de même l’étape où il faudrait vérifier les mensurations, il ne faut pas exagérer, (patiente oui mais pas trop quand même !)
Repassage du tissu et découpe, en essayant d’optimiser. Il y aura bien un usage pour les chutes.

repassage du tissu

étape indispensable

Pose des épingles, couture, ouvertures des coutures au fer,

je fais tout dans les règles.

parementure du col

le surfilage laisse à désirer

Couture de la parementure d’encolure et là moment de panique : il faut cranter et dégarnir, je n’aime pas du tout. Je saute cette étape et poursuis par l’épinglage des manches. Résorber l’embu, pas trop difficile pour l’instant. La couture de la première tête de manche se passe bien, je prends confiance et loupe la seconde. Recherche du « Découvit »,  et la seconde est faite.

Ensuite, aller savoir pourquoi, j’abandonne complètement les instructions.

Un double rentré au bas des manches

double rentré pour le bas des manches

plutôt propre

pour une jolie finition et je décide de faire de même pour le bas de la tunique.
Je prépare le premier pli et finis par me rendre compte qu’il est complètement impossible d’en faire un second en raison de l’arrondi qui va du bas aux coutures de côté. Déception, les finitions ne seront pas très jolies sur l’envers. Je reviens au livre pour tenter de trouver LA solution : il n’y a pas non plus de double rentré pour le bas.

tunique rouge, arrondi du bas

un seul rentré

Je ne vois pas le moyen de faire autrement

 

Tunique quasi-terminée, il reste ma hantise : dégarnir et cranter la parementure. J’avais reporté mais il faut bien y revenir.
Je respire et je me lance.

crantage de la parementure avant dernière couture

presque fini !

Epingles posées, repassage, cela semble plutôt bien. Il ne reste plus qu’à faire la surpiqûre tout autour. J’appréhende un peu car il y a pas mal d’épaisseurs à certains endroits et ma MAC n’aime pas toujours.

Une autre inquiétude, il était temps, et si l’encolure était trop petite ?

Après quelques émotions dues aux réticences prévisibles de la MAC , c’est fini. J’essaye immédiatement, ouf la tête passe, un petit coup d’oeil à la glace et je suis complètement rassurée, elle me plaît.

tunique à fleurs rouge, cousue maison

couleur altérée par l’éclairage

Mine est, non seulement, ma conseillère technique, mais elle a aussi accepté de jouer au photographe. Pour une fois, ce n’est pas Miranda qui pose !

J’ai vraiment aimé coudre cette tunique, comme il y d’autres livres dans la collection, il se peut que je continue…. Pour les tissus, il y a du choix !

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Ma tunique rouge à fleurs

  1. Le plus difficile c’est de se lancer maintenant tu vas voir tu ne vas plus t’arrêter ! (en plus il parait qu’on doit avoir une entrée de nouveaux tissus … 😍).
    Ta blouse est tres belle et te va à ravir ! Tu la portes comme une parure !
    Vite! on en veut d’autres …😘

    Aimé par 1 personne

  2. Oooh la petite merveille !!!! C’est génial ce que tu as fait !! J’adore le résultat final !!!! Et j’adore encore plus que tu te sois lancée sans forcément suivre les instructions jusqu’au bout !!! C’est important de tester aussi pour savoir ce qu’on préfère notamment pour les finitions !!! En tout cas, bravo et j’ai hâte de voir la suite !!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s