Un châle au point brioche, j’en rêvais

Le châle Multiverse, ma version

Certains connaissent déjà ma fascination pour le point brioche.
Après avoir testé, à plusieurs reprises, ce point en tricot circulaire simple puis une version avec augmentations et diminutions, j’ai eu envie de le tester à plat.

laine Drops

Une laine unie et une dégradée

C’est le seul point que je connaisse, pour l’instant, plus facile à réaliser en rond, aux aiguilles circulaires,  qu’à plat.

Après les snoods, si moëlleux avec ce point, je rêve d’un châle, surpris(e) ?

Consultation de divers sites, intense réflexion, je choisis un modèle qui me semble plutôt simple : Multiverse. Encore et toujours Ravelry, quelle source !!!!!
Ne dominant pas ce point, tout du moins dans sa version à plat, j’aurais préféré un modèle en français mais je tente quand même.

Echaudée par une expérience précédente, je lis les explications jusqu’au bout et, surprise par le nombre d’augmentations par rang, décide de faire des échantillons (Je déteste).

Tout d’abord, un échantillon pour le point brioche à plat,

Tricot point brioche à plat

Pas encore convaincant

que je termine avec des augmentations. Ce ne sont pas elles qui posent problème mais plutôt les bordures. Il va falloir s’appliquer !

4 augmentations tous les 4 rangs

pas vraiment semi-circulaire

J’ai bien apprécié ce tuto qui m’a bien aidé. Il en existe de nombreux autres et vous en trouverez certainement un qui vous conviendra, si l’expérience vous tente.

 

Les explications du châle indiquent 4 augmentations un rang sur 4, cela me semble peu. Je m’attèle donc à un échantillon qui confirme mes craintes : je n’obtiens pas un demi-cercle. calcul rapide, je ferai 6 augmentations un rang sur 4.

châle en point brioche

Pour l’instant, tout va bien

Pas de nouvel échantillon, je détricoterai si besoin.

Cela avance bien au début, l’association des deux laines, Drops Fabel unie et Drops Delight dégradée, me plaît. J’avais fait l’acquisition des pelotes pour ce projet de châle, et je m’y suis tenue !
Les grosses chaleurs sont arrivées et j’ai abandonné ce tricot. Il faisait bien chaud dans le métro, pas la peine d’avoir en plus ce poids sur les jambes.

Je l’ai repris au retour des vacances, à la faveur d’un rafraîchissement de température et j’ai retrouvé le plaisir de ce point ….. qui n’avance pas vite.

J’ai eu tout le temps de m’interroger sur la bordure finale, simplement du point mousse ? Si oui, de quelle couleur ? Autre chose ?

Entre-temps, j’ai revu mon amie Monique qui m’a montré la bordure de l’un de ses châles : une très belle i-cord. Plus de doute, c’est ainsi que je vais terminer mon châle (je n’allais quand même pas suivre l’intégralité des explications du modèle, non ?)
Plusieurs vidéos/tutos sur internet, c’est celui de Knit Spirit qui m’a semblé convenir à ce que je voulais faire.

châle Multiverse

i-cord en cours

J’ai fait un essai de séchage à l’air en étirant le châle mais le résultat ne m’a pas plu. Re-lavage du châle et séchage à plat, j’ai retrouvé le côté moëlleux que j’attendais.
La chaleur étant revenue, je ne l’ai pas encore testé.

Multiverse, modèle Ravelry

Châle tout à fait mémère !

 

Habituée des châles plus aérés, je crains de le trouver un peu lourd à l’usage, à voir ….

 

 

J’essayerais bien un modèle avec uniquement certaines des parties en point brioche.

Lavande, broderie traditionnelle

Tout a commencé la semaine dernière, par la taille des lavandes. En général avant la coupe de fin d’été, je récolte précieusement les plus belles tiges, décidée à faire des petits coussins odorants …. et je finis par tout brûler quelques mois plus tard.
Cette année, c’est décidé, je ne laisse pas tout perdre !

point de tige et point de bouclette

brins de lavande

Je recherche des modèles de broderie et en retiens un petit en broderie traditionnelle : point de tige et point de bouclette. Cela devrait être réalisable.
Le point de tige, j’ai déjà fait, il y a quelques dizaines d’années certes, mais j’imagine que cela ne s’oublie pas. Quant au point de bouclette, cela n’a pas l’air trop compliqué.

Le choix du fil a été facile, un cocon calais vert uni et un mauve/violet dégradé, acquis il y a pas mal de temps déjà, attendaient sagement leur heure.

Première étape, la reproduction du modèle sur la toile. Je fais avec ce dont je dispose, papier calque. Le temps étant très clair ce matin, cela n’a pas été difficile de reproduire par transparence, collée à la vitre.

Je commence par ce que je connais, la partie au point de tige.

point de bouclette pour lavande

presque fini

Petite vérification avant de tenter le point bouclette, visionnage de la vidéo de Marie Suarez.

 

Epis de lavande

ressemblant ?

Cela est beaucoup plus rapide que le point compté que j’affectionne habituellement. Comme j’ai le temps, je choisis de doubler mon petit coussin pour que la surface soit plus régulière.

coussin de lavande

petit coussin et sa housse

prêt à parfumer le linge

terminé

Ce qui m’a semblé le plus long a été d’égrener les épis de lavande !!!

 

 

 

 

 

Plus qu’à le glisser dans l’armoire…

J’ai aussi trouvé un joli modèle en point-compté, cela tombe bien, il me reste de la lavande.