Châle point mousse et rangs raccourcis – Tuto

Il faut faire simple avec cette laine

Coup de foudre au salon CSF de l’année dernière. J’ai déjà tricoté cette laine et je sais qu’une pelote (100g, 400m) suffit pour un petit châle donc je craque. Sur un autre stand je croise un châle qui me plaît, réalisé dans cette même qualité, mais les explications sont vendues uniquement avec la pelote …. je ne vais quand même pas en acheter une autre !!! (Il faut être raisonnable, non ?)
De plus, je n’aurai sans doute pas suivi le modèle .

Laine Tosca Light de Lang

Couleur changeante

Pelote rangée au retour … et un peu oubliée depuis.
Lors de fouilles récentes, je la retrouve avec joie et ne la ré-enfouis pas. Intense réflexion pour savoir comment l’utiliser. Sans prise de risque et ne pas manquer de laine avant la fin du châle ou un modèle qui peut provoquer des sueurs froides ? (Je pense que certaines savent ce dont je parle).
Je retiens l’idée d’un châle triangulaire, commencé par le milieu de haut, avec 4 augmentations un rang sur 2, du grand classique. Au point mousse, cette laine n’a besoin de rien de compliqué. pour la bordure finale, rien n’est encore décidé.
Commencé un jour où j’avais besoin d’un ouvrage simple (Café Tricot ou autre, je ne me souviens plus ), puis abandonné faute de ne pas savoir comment je le terminerai. De toute façon, il y en avait déjà d’autres sur les aiguilles. La chaleur est arrivée et il n’était plus question de le reprendre bien que mon choix était fait pour la bordure,

point mousse et rangs raccourcis

un rang ajouré et des dents

un rang de trou-trou et quelques dents en rangs raccourcis. Je n’ai encore pas testé cette façon de faire.

Le temps s’étant remis au frais, il était temps de l’extirper du tas des en-cours.

Grosse interrogation, jusqu’où faut-il tricoter pour garder assez de laine pour les derniers rangs ? N’ayant jamais testé une telle fin en rangs raccourcis, je n’en ai pas la moindre idée. Pesage de la laine restante, je fais encore quelques rangs. Rang de « trou-trous » puis je commence les « dents ». Après en avoir fait une bonne quinzaine, je décide de les détricoter car je devrais pouvoir faire quelques rangs de plus avant la bordure. De plus, elles ne me semblent pas tout à fait assez grandes, tricotées sur 6 mailles.

point mousse

rangs raccourcis sur 6 mailles

Après seulement 2 nouveaux rangs de point mousse, un réflexe de prudence me dit que, si le nombre de mailles convient à des « dents » de 7 mailles, il est temps de recommencer la bordure.

rangs raccourcis au point mousse

rangs raccourcis sur 7 mailles

Vous ne voyez pas la différence entre les deux ? Vous vous dites que cela ne valait pas la peine de défaire ? Au moins j’aurai quand même essayé d’optimiser l’utilisation de cette pelote.

Ouf, assez de laine pour aller jusqu’au bout ! J’aurais peut-être même pu faire 2 ou 4 rangs de plus. Je ne défais pas, j’ai hâte de le porter.
Pas de blocage pour ce modèle, chouette.

petit châle au point mousse

Tout doux et chaud

Si vous voulez vous en faire un semblable, le tuto est ici.
N’hésitez pas à me signaler d’éventuelles erreurs.

Comment mettre simplement une belle laine en valeur ? (Tuto châle)

Châle au point mousse pour débutant(e)

Pour débutant, mais pas seulement….
Certains savent que j’adore tricoter des châles en dentelle mais, parfois, certaines laines se révèlent mieux avec un point tout simple : mousse ou jersey.

mélange de laine et de mohair

laine mohair en cône

Ce cône a été acheté sans trop réfléchir, à des Puces de Couturières. Sa couleur, ou plutôt ses couleurs, ainsi que sa texture m’ont tout de suite séduites.
Vu son poids, je devais avoir assez de fil pour faire ce que bon me semblerait.

Après quelques jours de réflexion et deux échantillons plus tard, je choisis le point mousse qui respecte mieux la matière duveteuse, sans « l’écraser ».
Comme le point est simple, je décide que la petite fantaisie résidera dans la forme, une légère asymétrie.

Ce châle aura une forme très allongée, due au jeu des augmentations et diminutions.

châle tricoté au point mousse

Châle asymétrique

Un peu trop long pour être pris en photo en intégralité. Le dernier rang tricoté est sur le bas de la photo, il se commence par la pointe opposée.
En plus d’être simple à réaliser, un autre avantage de ce modèle est de s’adapter à la quantité de laine dont on dispose.

Pour le réaliser, il suffit d’augmenter une maille à chaque début et fin de rang, d’un côté, et de diminuer d’une maille à chaque fin de rang, à partir du 4ème rang, de l’autre côté.

Explications :

Début du châle :

  • Monter 3 mailles
  • 1er rang : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers, tricoter à l’endroit la 3ème maille (4m)
  • 2ème rang : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers, tricoter à l’endroit les deux dernières mailles (5m)
  • 3ème rang : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter les 2 mailles suivantes à l’endroit, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers, tricoter à l’endroit la dernière maille (6m)
  • 4ème rang : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers,  tricoter à l’endroit les 2 mailles suivantes et tricoter ensemble à l’endroit les deux dernières mailles (6m)

Puis répéter toujours les 2 rangs suivants :

  • 5ème rang et tous les rangs impairs : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter à l’endroit jusqu’à ce qu’il reste 2 mailles sur l’aiguille gauche, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers, tricoter à l’endroit la dernière maille
  • 6ème rang et tous les rangs pairs : glisser la 1ère maille sans la tricoter, tricoter 2 mailles dans la maille suivante : une à l’endroit et une à l’envers,  tricoter à l’endroit jusqu’à ce qu’il reste 2 mailles sur l’aiguille gauche, les tricoter ensemble à l’endroit

Continuer jusqu’à obtenir la taille souhaitée ….. ou jusqu’à épuisement de la laine.
Comme je l’ai fait plutôt grand, je peux le porter de différentes façons. A vous de choisir votre laine et de vous le tricoter.

Châle mohair point mousse

Porté en chèche, pointe devant

Châle au point mousse

Classique : noué devant

A titre indicatif, j’ai tricoté 150 g de laine (soit l’équivalent de 3 pelotes), aux aiguilles N°6 et obtenu un châle qui mesure 190 cm de long pour une hauteur maximale de 40cm.

Il en reste sur mon cône, je prévois des mitaines, des chaussons, …..

Châle très allongé « Soir d’hiver » – Tuto

Autre châle au point mousse, toujours bordures en picots

Comme pour la pelote précédente de Tosca Light de Lang,  j’ai voulu faire un châle simple au point mousse. J’ai souhaité le faire plus long que le modèle précédent pour qu’il puisse être plus facilement porté en chèche ou en écharpe. Il est donc de forme bien plus allongée et moins mémère. ( Pour celles qui s’inquiéteraient, je reste mémère quand même, j’en ai un très classique sur les aiguilles !). J’ai gardé les picots de bordure, je trouve que cela fait net. 

Laine Tosca Light de Lang, une pelote

Deux parties tricotées simultanément


Comme je souhaite toujours optimiser la quantité de laine dont je dispose, pas de restes qui s’accumulent et un châle le plus grand possible, j’ai pensé que celui-ci était l’occasion de tester l’assemblage par grafting (*). Cela va m’éviter les « sueurs froides » de fin de châle : « aurai-je assez de laine pour terminer ? », vous connaissez ?
Comme cette laine est conditonnée en pelote de 100g, je n’en ai qu’une et c’est risqué d’évaluer quand la moitié en a été tricotée. Même en pesant, il peut y avoir de mauvaises surprises. Que celle à qui cela n’est jamais arrivé me dise comment elle procède.
J’ai donc tricoté les 2 moitiés de châle en même temps, chacune avec l’une des extrémités de la pelote, et les ai assemblées quand il ne me restait que très peu de laine.
La forme allongée souhaitée est obtenue en tricotant une augmentation, d’un seul côté, tous les 4 rangs. Les augmentations pour réaliser les picots ne comptent pas car les mailles sont rabattues au rang suivant leur création.

Avec mon unique pelote, tricotée aux aiguilles N°5 j’ai obtenu un châle-chèche-écharpe de 37 cm de haut pour une longueur de 178 cm. Et pas de reste de laine …..
A vous de choisir, comment vous le porterez :

Châle allongé

Porté mémère, comme j’aime

ou

Oui, c'est plus moderne

Chèche ….

 

 

 

 

 

 

 

 

Si cela vous tente, les explications pour le tricoter : Châle soir d’hiver.
Si vous décelez des erreurs, je m’engage à faire une version mise à jour.

(*) Pour le grafting, si vous ne connaissez pas, il existe de nombreux tutos sur le Web. En utilisant une troisième aiguille à tricoter, ou une aiguille à laine, par exemple sur le site de Drops.
A bientôt.

Tuto châle triangulaire – Matin d’hiver

Châle au point mousse bordures en picots

Pour mettre en valeur cette laine, Tosca Light de Lang,  j’ai choisi de faire un châle plutôt simple au point mousse. Il n’est pas très utile de faire un point compliqué avec ce type de laine, voire contre productif, car le point peut en « écraser » les subtilités. Ce châle est tricoté à partir de la pointe en augmentant le nombre de mailles à chaque rang par des jetés.

Picots sur les 3 côtés

Tosca Light de Lang

Quelques essais :
1- Une augmentation par rang, je tricote une dizaine de centimètres, la largeur n’augmente pas assez vite par rapport à la hauteur, je n’aurai pas assez de mon unique pelote pour faire quelque chose de correct.
2- Deux augmentations par rang, la forme obtenue après quelques centimètres me semble suspecte. Je retire le tricot de l’aiguille circulaire pour visualiser le résultat, il se met dans une forme qui ne me plaît pas : les bords qui devaient être les côtés s’alignent et deviennent le haut, trop d’augmentations ….
3- Troisième tentative, alternance d’une augmentation par rang pendant 4 rangs ET de 2 augmentations par rang pendant 2 rangs. J’enlève l’aiguille, cela me convient. Je ré-enfile les mailles et continue. Ouf, modèle trouvé. Quelques notes gribouillées …..
Pas de photos des essais successifs, j’étais en vacances et avais oublié mon appareil photo et je n’ai pas de portable … Pour une fois que cela m’aurait été utile !!!

Tricoté en 5

Pour mieux voir les picots

Je n’ai pas la poésie de Mine pour décrire le ciel certains matins d’hiver mais la couleur de ce châle m’a fait penser à ce que j’observe parfois au lever.
Seule décoration des picots sur les trois côtés. Ceux de la grande bordure sont réalisés au rabattage des mailles.

Picots sur les 3 côtés

Dernier rang

La pointe du bas ne me satisfaisait pas complètement, j’ai ajouté, à la fin, un picot au centre des 3 mailles de début du châle.

tuto dans fichier joint

Picot du centre tricoté à la fin

Si vous voulez faire de même, n’oubliez pas de laisser une petite longueur de laine au montage des 3 mailles.

 

Avantage de ce type de châle, pas besoin de blocage, ni  même de repassage.

J’ai utilisé l’intégralité de ma pelote, 100g pour 400m environ, aux aiguilles N°5. Le châle obtenu mesure un peu plus de 1,30m d’envergure pour 43 cm de haut.
Dans le fichier Matin d’hiver, vous trouverez les explications pour en tricoter un semblable (page 2), ou un moins allongé (page 1).
N’hésitez pas à me contacter si vous trouvez des erreurs. A bientôt.

Leftie deuxième

Le coup de foudre perdure

Je vous ai déjà parlé de mon de foudre pour ce modèle : Leftie de Martina Behm, disponible sur Ravelry. Comme j’avais encore 18 petits écheveaux non utilisés, je l’ai refait en baby alpaga gris perle avec les feuilles en 5 tons de bleu et mauve.

Filature du Valgaudemar

Baby Alpaga

Il est, comme le précédent tricoté, au point mousse avec des rangs raccourcis sur l’un des côtés pour obtenir les petites feuilles .
Le mérinos prévu initialement servira pour un autre châle.

Cela me change du rose, je l’adore porté avec un jean.

Il me reste encore 13 écheveaux de couleurs variées, de quoi en faire encore au moins deux, voire trois, ….
La bordure de plus près :

Au point mousse

Les petites feuilles en mérinos

 

 

 

 

 

Shawlette Cassis N°2, en mérinos

Knit Almost One – seconde ou deuxième étape ?

La première shawlette Cassis m’a permis de tester cette technique de réalisation de châle, nouvelle pour moi, la reprise des mailles sur la bordure tricotée séparément. Cela permet tout de même d’obtenir l’envergure souhaitée quand l’étape échantillon est court-circuitée. (Un peu de flemme sans doute ….)

tricotée sur 12 mailles au départ

Bordure tricotée séparément

Comme cela n’a pas été agréable de la tricoter, j’ai décidé unilatéralement que cette shawlette ne comptait pas pour le Knit Almost One, vous pouvez regarder les blogs des autres participantes : Rachel, Mine et Géraldine, pour plus de détails. Je retente donc ce modèle avec le mérinos « dégradé ».

Un vrai bonheur à tricoter, une laine qui glisse toute seule, très grande douceur, …

Bon, pour une fois je respecte le tuto et termine la bande comme indiqué. Il me semble que cela ne va pas être un immense châle mais, comme je n’ai que 3 pelotes, j’arrête. Remontage des mailles comme précisé. (Ce n’est pas le moment que je préfère !).

Tout continue à bien se dérouler, il n’aura pas du tout le même aspect habillé que le premier mais il me plaît aussi beaucoup. Il est vrai que je ne résiste pas à ces couleurs ….
J’ai eu la grande chance qu’Anne-Gaëlle soit de passage à la maison et accepte de me servir de mannequin.

Cassis en mérinos

C’est mieux qu’à plat

et de face :

laine 100 % mérinos

porté en écharpe

 

Cassis shawlette

Avec une belle broche réalisée par Elila

Elle a été très patiente, merci à elle.

 

Si vous avez manqué les épisodes précédents, le tuto est disponible sur Ravelry.

 

J’aurai pu la faire un peu plus grande, j’ai à peine entamé la troisième pelote !

Shawlette Cassis N°1

Première étape du Knit Almost One

Si j’avais fait un échantillon, ce petit châle n’aurait certainement  jamais existé.
Séduite par de la laine à fines paillettes, je n’ai pas tardé à regretter mon choix. Très difficile à tricoter (Je ne vous parle même pas du dé-tricotage : surtout ne pas faire d’erreur) ! Problème de différence de vitesse de déroulement pour les 2 fibres distinctes composant la laine. Je n’ai donc pas pris de plaisir à la réalisation de ce châle. Heureusement, je me trouve tout de même « récompensée » de mes efforts :Deux pelotes et demie environ après blocage, le résultat final me plaît bien, OUF !

20% de mohair et 10% de laine

Avec les min-paillettes

Comme cela n’a pas été agréable de la tricoter, j’ai décidé unilatéralement que cette shawlette ne comptait pas pour le Knit Almost One et je vais retenter ce modèle avec le mérinos « dégradé ».

 

 

Vous les voyez au moins, les mini-paillettes ?

Il me reste de cette laine, en gris perle ET en bordeaux….. je ne sais pas quand j’aurai le courage de les utiliser même si le résultat obtenu me convient tout à fait. Peut-être qu’avec des aiguilles beaucoup plus grosses ou un énorme crochet il y aurait moins de soucis ?
Si vous avez des suggestions, je suis preneuse….

Coup de foudre pour Leftie

Au point mousse uniquement …. avec des rangs raccourcis

J’ai eu un coup de foudre pour ce modèle, vu porté sur une Cliente de la boutique où je travaille. Elle a gentiment accepté de me le montrer et nous en avons longuement discuté. Et là, chance extraordinaire, elle connaissait la créatrice, avait une amie productrice de laine, …. Echange de coordonnées …. Je n’étais pas certaine d’avoir bien interprété notre longue discussion (en anglais) mais la suite prouvera que oui.
Le lendemain, message sur Ravelry et envoi du modèle. J’ignorais qu’il y avait une messagerie sur Ravelry !

Admiration du modèle mais je ne savais pas avec quelles laines l’aborder. Allez jeter un coup d’oeil et vous comprendrez. Je n’avais pas de restes assortis pouvant convenir pour les feuilles. Donc le modèle est mis en attente sur la pile.

Quelques temps plus tard, en arrivant à la boutique, je découvre un paquet sur le comptoir. La Cliente y était revenue, hélas en mon absence, et y avait laissé un cadeau magnifique ! 24 splendides écheveaux de mérinos aux teintes dégradées et assorties pour la réalisation d’un (et même plusieurs) Leftie, le rêve.
Elle m’annonçait qu’elle repasserait quelques jours plus tard et je voulais donc commencer ce modèle sans attendre pour avoir quelque chose à lui montrer lors de sa visite. « Problème », le choix des écheveaux, ils sont tous tellement beaux ! Critère retenu pour la sélection : ceux qui sont roses ou assortis au rose (surprise ?). Fouille dans mon stock : pas de mérinos écru. De l’alpaga devrait convenir, peut-être un peu fin mais envie frénétique de commencer dès le soir même, sans avoir le temps d’aller acheter de la laine. Ouf, j’ai pu lui montrer le début quand elle est passée.
Il est maintenant terminé et je l’adore. Je ne fais malheureusement pas de progrès pour les photos….

alpaga écru et rayures mérinos

Rayures et 18 petites feuilles

Essayer de vous-rendre compte quand même

couleurs dégradées

rayures en mérinos

et d’un peu plus près :

petites feuilles en mérinos

c’est mieux ?

 

Réflexion de copine : au moins celui-là est moderne !

Avant même de l’avoir terminé, je suis allée me procurer du mérinos gris pâle pour en faire un second avec des feuilles bleues.