Pochon : sac à ouvrage ou à linge ?

J’ai toujours besoin de sacs, pochons, …..

Evidemment, si j’étais raisonnable, j’aurais assez de 2 sacs à tricot. Mais ce n’est pas le cas et j’ai donc besoin d’un (au moins) sac à ouvrage. Les tissus, un peu épais, mélange de coton et lin, étaient choisis depuis quelques jours, il n’y avait plus qu’à s’y mettre.
Après avoir réalisé l’étui à rouge à lèvre demandé par ma fille aînée il y a quelques temps, j’avais bonne conscience et je pouvais me faire plaisir.

pochon cousu avec 2 tissus différents

pochon à coulisse

Je voulais un sac avec 2 tissus différents, une petite dentelle pour séparer les 2, et une fermeture par coulisse, tout en haut du sac.

Je souhaitais aussi que ce pochon me permette de tester quelques-uns des conseils que j’entends Elisabeth prodiguer à ses élèves : ne pas hésiter à faufiler après avoir épinglé, faire rouler les coutures (cela ne s’explique, cela se vit !!!) puis les repasser.

Première étape découpe des tissus, la table de cuisine et mon triple décimètre ne valent pas les outils conseillés mais je n’ai pas encore investi.

Je décide d’assembler les 3 morceaux découpés par des coutures à l’anglaise,

repasser la couture

propre, non ?

c’est deux fois plus long mais ce sera plus propre.

Je n’ai pas hésité à épingler, faufiler (cela faisait longtemps …..), faire rouler les couture avant de les repasser.
La petite dentelle est posée presque correctement,

dentelle prise dans la couture

dentelle cousue entre les 2 épaisseurs de tissu

je n’hésite pas à découdre là où ce n’est pas bien pris entre les 2 épaisseurs (je ne me reconnais plus ….). Vive le découvit !

Pour les coutures de côté, je renonce aux coutures à l’anglaise car je crains les sur-épaisseurs au niveau de la coulisse et je me contente donc de faire un point zig-zag tout autour avant de coudre. Il doit y avoir une technique mais j’ignore laquelle !

Je n’oublie pas de ne pas coudre jusqu’en haut

piqûre apparente autour de l'ouverture

essai de travail soigné

(j’essaye de tirer parti de mes expériences précédentes).

Petite couture de propreté autour de l’ouverture …

Le temps passant trop vite à mon gré, je reconnais que je n’ai pas faufilé les coutures de la coulisse, je me suis contentée de repasser les replis et d’épingler. La couture s’est tout de même bien passée et les 2 côtés de chaque ouvertures ont bien la même hauteur, ouf !

coulisse pour la queue de rat

presque terminé

Plus qu’un dernier repassage et glisser la queue de rat dans la coulisse.

Finalement, je me demande si je ne vais pas l’utiliser comme sac à linge, il est peut-être un peu grand pour un sac à ouvrage ? Bien sûr, je n’avais pas de modèle et ai fait au jugé.

Il me reste du tissu, je pourrai en faire un second, voire un troisième, un peu plus petits.

Publicités

Ethereal shawl : dernier châle terminé

Retour à ma passion, les châles en dentelles. Le dernier terminé est pour moi, il s’agit du modèle Ethereal. Je l’ai réalisé en augmentant le nombre de répétitions du motif, le nombre de mailles des derniers rangs est impressionnant ! En raison des nombreuses augmentations, la bordure finale est très longue à réaliser. Je pense qu’il est possible de la faire avec moins d’augmentations pour un effet aussi réussi. Je testerai, probablement avec le même fil, que j’aime beaucoup. Découvert récemment, il s’agit de Air-Lux de Katia. Au toucher, il ressemble à de la soie, pour un prix moindre. Deux pelotes suffisent pour réaliser  ce modèle. Descriptif et nuancier disponibles sur le site de Katia.

Ethereal entier

Chale Ethereal etendu

 

 

 

Et la pointe de plus près :

 

Ethereal bas du chale

Ethereal pointe

Pour les amateurs, les explications sont disponibles gratuitement sur Ravelry.
A vos aiguilles !

Echo Flower Shawl, l’un de mes premiers châles

Mon premier châle au tricot était le Haruni, que j’ai du refaire rapidement car il plaisait beaucoup à ma mère. Après quelques mois j’ai été séduite par l’Echo Flower, que j’ai tenté. Il plaît aussi beaucoup mais, vu le nombre d’heures impressionnant nécessaire à sa réalisation, d’autant plus que j’ai fait plus de répétitions de motifs que prévu, je ne l’ai pas encore refait. Peut-être plus tard mais avec un fil un peu plus épais pour pouvoir tricoter moins de répétitions du motif …..
Celui-ci est tricoté dans la qualité Thimothy de la Lainière de Wazemmes, fil assez fin contenant du mohair.

Echo Flower ecru

Echo Flower ecru

 

 

 

 

Plus difficile à prendre en photo qu’à tricoter !

 

 

 

Une seconde photo pour vous montrer le détail du bas du châle :

Echo Flower pointe

Bas du châle

Modèle utilisant les techniques de la dentelle Estonienne.
Pour celles, et ceux, qui sont tentés, les explications sont disponibles sur Ravelry.
Bon travail et pensez au plaisir que vous aurez ensuite à le porter !

Tuto point ajouré très simple, au tricot

Point ajouré  simple à réaliser, permet de tricoter écharpe, pull, ….

 

Un seul rang à répeter

Détail du point

 

Explications :

Points utilisés : maille endroit,  2 mailles ensemble, jeté

Ce point est constitué d’un seul rang à répéter, identique sur l’endroit et sur l’envers de l’ouvrage.

Le nombre total de mailles doit être un multiple de 3.

Rangs à répéter :

3 m end, * 1 jeté, 2 m ens, 1m end *, répéter de * à *.

Plus de détails, si besoin :

– 2m ens : piquer l’aiguille de droite dans les 2 premières mailles de l’aiguille de gauche et les tricoter en une seule fois, à l’endroit.

– jeté : enrouler le fil autour de l’aiguille de droite avant de tricoter la maille suivante

 

 

Exemple de réalisation :

Echarpe réalisée avec 85g de laine fine, aux aiguilles 4,5,  sur 48 mailles

Elle mesure  17*130cm.

Mesure 130cm

Portée nouée

 

A vos aiguilles ….

Cette écharpe est disponible à la vente sur  aLittleMarket.