Des feuilles tricotées

Des feuilles oui, mais pour faire quoi ?

La première :

27 mailles

première feuille terminée

Combien vais-je pouvoir en tricoter avec ma grosse pelote (*)?

Il faut les assembler

Il y en a dix

Au fait, pour faire quoi ?
Mon amie Sabine nous propose souvent de beaux modèles sur sa page Facebook. Là, il s’agissait d’une écharpe originale, à base de feuilles tricotées puis assemblées entre elles. Cela m’a tenté. Chouette, il y avait aussi la grille, en russe certes mais avec une petite traduction. C’était jouable.
A y regarder de plus près, la grille ne correspondait pas du tout à la photo de l’écharpe, ni en nombre de rangs, ni dans les diminutions. Heureusement la photo était de bonne qualité et il y avait moyen de s’en sortir.
Comme j’ai une petite tête et que je crains d’oublier où j’ai stocké la grille, le mieux est de la partager, comme cela je suis quasi certaine de la retrouver en cas de besoin ! Grille feuille.

Vous tricotez autant de feuilles que souhaité, vous pouvez aussi, bien entendu, en modifier la taille.

Voila ce que j’ai obtenu :

Echarpe étroite et longueinAprès assemblage des 10 feuilles, elle mesure 13 cm de large pour 1,50 m de long.

(*) J’ai utilisé une pelote de 100g de Big Delight de Drops.
Il doit y avoir d’autres utilisations possibles.
N’hésitez pas à me dire ce que vous aurez fait.
Bon tricot, à très bientôt.

Pour celles que cela tente sans vouloir la faire  … cliquez ici.

Publicités

Trésors rapportés d’Italie

Que rapporter comme souvenirs de vacances ?

Le départ pour l’Italie s’est décidé presqu’au dernier moment. Mon mari avait réservé les hébergements, planifié les visites et nous avions étudié les itinéraires possibles. Par contre, je n’avais pas eu le temps de rechercher sur le Web si les balades prévues permettraient de croiser quelque filature ou magasin d’usine …. Tant pis, j’ai du stock.
La route qui longe le nord de la côte adriatique était encombrée et, en raison d’un ralentissement près de Rimini, j’ai cru avoir une hallucination : d’énormes pelotes de laine dans une vitrine ! Cris de joie, arrêt dès que possible et direction ladite vitrine, pourvu que ce ne soit pas qu’une décoration …
Hormis les grosses pelotes factices, il y en avait de bien réelles, tout espoir était permis. Nous avons pénétré dans une pièce dont les murs étaient couverts d’étagères du sol au plafond et sur les étagères quelques pelotes mais surtout des cônes comme je ne n’en avais jamais vu. Passons aux choses sérieuses, les qualités des fils étaient écrites, fort heureusement, car je ne parle pas un mot d’italien et les commerçants ne parlaient que cette langue.
Pur moment de bonheur, du cachemire, du mohair de la soie, …. de nombreux calculs pour connaître les correspondances poids/longueur …. et, après un bon moment, nous sommes repartis (je suis repartie) avec quelques trésors :

En pelote, écheveau et cône

 

Heureusement que mon mari a commencé à apprendre l’Italien il y a quelques mois, cela nous a tout de même permis d’avoir une petite discussion. Il s’avère que le nombre de personnes qui tricotent devient de plus en plus en plus faible en Italie. Ce magasin était surtout un grossiste pour des magasins vendant à l’étranger et notre visite a beaucoup surpris. Grand merci à mon mari pour sa patience …. Bon, c’était quand même moins long que l’Aiguille en fête !!!
Avant de quitter le pays, nous avons aussi, bien entendu, fait des achats plus classiques : stock de pâtes, sauces tomates, gressins et quelques bouteilles de vin.

 Je ne sais pas encore par quoi commencer…

Pendant le temps chaud, je mets le mohair de côté

Projets de vacances avec un fil d’été

Réflexion intense avant de partir pour quelques jours de vacances : quel(s) ouvrage(s) emporter ? Je pense qu’une bonne partie des lectrices (et pourquoi pas lecteurs) comprendront. Comme nous allions vers le sud, et donc vraisemblablement le beau temps, j’ai renoncé momentanément à l’écharpe en mohair commencée il y a déjà quelques temps. J’avais, dans cette perspective, acquis un magnifique dralon fuchsia, mais cela me semblait insuffisant. J’ai fouillé dans mes petites réserves et redécouvert des pelotes d’acrylique dans des tons de bleu. Cela devrait faire l’affaire. J’avais aussi, au cas où nous serions bloqués par je ne sais quel évènement, emporté de la broderie. Bien évidemment, les vacances n’ont pas été assez longues pour tout terminer, j’ai seulement fini l’écharpe et commencé le châle.

L’écharpe fuchsia :

echarpe légère pour les beaux joursLég

Echarpe ajourée

Et de plus près :

pour mieux voir le point

point bien ajouré

 

 

Il faudra que je vérifie si le tuto est en ligne car une amie souhaite essayer ce style de point pour une écharpe en alpaga.

Et le châle ?

Je n’ai fait que commencer la partie facile, en jersey, pendant les trajetsFil en acrylique en voiture. J’ai terminé au retour, après quelques péripéties. J’avais repéré une jolie bordure, avec les explications correspondantes. A la lecture de la grille, j’étais un peu perplexe. Le nombre d’augmentation/diminution ne me semblait pas pouvoir produire un résultat correct. Assez confiante tout de même, j’ai essayé. Hélas, mon intuition était la bonne et j’ai du défaire… Avec plus de 300 mailles par rang, c’est loin d’être plaisant de détricoter quelques rangs. J’ai refait la bordure à mon idée. Pour celles (ceux) qui voudront essayer, le tuto est en cours de rédaction.

Articles disponibles sur alittleMarket.

Tuto deux points ajourés au tricot pour une écharpe

Association de deux points ajourés pour la réalisation d’écharpe

Pour réalisation d'écharpes

Pour réalisation d’écharpes

Explications du 1er point :

Points utilisés : maille endroit,  maille envers, jetés, 2 mailles ensemble sur l’endroit, surjet sur l’endroit.

Le motif de base est constitué de quatre rangs. Ces quatre rangs sont répétés 3 fois dans l’exemple photographié. Il est réalisé sur un nombre pair de mailles.
Rangs à répéter :
– 1er rang : 1 m end, * 2 m ens, 1 jeté*, répéter de * à *, 1 m end.
– 2ème rang : tricoter les mailles et les jetés à l’envers
– 3ème ang  : 1 m end, *1 jeté, 1 surjet*, répéter de * à *, 1 m end
– 4ème rang : identique au 2ème rang

Explications du 2nd point (au milieu de la photo):

Points utilisés : maille endroit,  jeté

Le motif est sur deux rangs :
– 1er rang : *1 jeté, 1 m end*, répéter de * à *, 1 m end.
– 2ème rang : tricoter les mailles du rang précédent à l’endroit, en laissant tomber les jetés

Plus de détails, si besoin :
– 2 m ensemble : tricoter les deux premières mailles de l’aiguille gauche ensemble pour obtenir une seule maille sur l’aiguille droite
– surjet : glisser la 1ère maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droite sans la tricoter, tricoter la maille suivante, passer la maille glissée par dessus la maille tricotée. Obtient une seule maille sur l’aiguille droite.
– 1 jeté : enrouler le fil autour de l’aiguille de droite avant de tricoter la 1ère maille de l’aiguille gauche 

Exemple de réalisation :

Réalisée sur 44 mailles

Bordée de point mousse

Echarpe réalisée avec 100g de coton mélangé, aux aiguilles N° 4 sur 54 mailles.

Pour éviter qu’elle ne roulotte :

Elle commence et se termine par quelques rangs de point mousse. Chaque rang débute et se termine par 3 mailles de point mousse.

Elle mesure 23 * 110 cm.

Coton mélangé : Dynamic de Phildar, 50% coton, 50% acrylique, pelotes de 50g pour 150m

 A vos aiguilles ….

Cette écharpe est disponible à la vente sur  aLittleMarket.