Couvre-oeuf en tissu

Couvre-oeuf brodé et doublé

Lors d’un récent petit déjeuner chez des amis, je m’émerveille devant les couvre-oeufs ornant les oeufs à la coque du dimanche matin. Réalisés au crochet, j’en prends un en photo, déterminée à essayer.
De retour à la maison, je n’ai pas pris le temps de chercher si j’avais la laine nécessaire et n’en ai pas trouvé dans le seul magasin de laine visité (Il faut éviter les tentations inutiles). Cela attendra que j’ai le temps de fouiller.
Concours de circonstances, jeudi, en feuilletant le dernier N° de Création Point de Croix, je découvre un couvre-oeuf brodé.

Couvre-oeuf brodé poule

Point de départ

Coup de foudre !
Là j’ai de la chance, toutes les matières premières nécessaires sont à portée de main, une bande de lin 12 fils lisérée de bleu quasi identique à celle du modèle et les 4 couleurs de fils à broder nécessaires à la confection de la petite poule.

Hier, premier jour de congés, je brode la petite poule mais ai la flemme de la coudre. En fait, surtout pas le courage de rechercher le tissu Vichy bleu que je savais être quelque part, mais où ? J’ai décidé de doubler ce couvre-oeuf pour qu’il soit plus joli et, aussi, pour continuer mes petits essais de couture « soignée ».

Ce matin, je « déterre » le tissu Vichy convoité et me lance.
Je commence par couper le tissu à carreaux car, si je me trompe, ce sera moins grave que de devoir recommencer la broderie.
Couture de l’intérieur, ne pas oublier de laisser une ouverture pour pouvoir retourner l’ensemble une fois la couture du bas faite, je progresse. Essayage, pas trop mal.
Je coupe donc le lin en prenant l’intérieur pour modèle et couds l’extérieur.
Repassage, assemblage des 2 parties et voilà :

Evidemment modifié

Je préfère sans le plumet

Bien entendu, je n’ai pas complètement suivi le modèle qui n’était pas doublé et n’avait qu’un côté en lin.
Je craignais aussi que le « plumet » ne supporte pas bien les futurs lavages.

Couvre-oeuf brodé et doublé

doublure Vichy

J’ai choisi de broder la poule picorant à droite ….. On ne se refait pas !!!!
Au moins ce petit encours n’aura pas traîné longtemps.
Il n’y a plus qu’à en faire un pour chacun des membres de la famille…… On verra plus tard, je retourne à mon tricot.

 

Publicités

Broderies de la semaine

Torchon à pain enfin terminé

Il y au moins deux mois, dans un magasin que j’adore, ma grande a souhaité un petit cadeau. Je lui ai dit choisis, pensant qu’elle allait jeter son dévolu sur une des adorables petites boîtes exposées. Et non, un torchon … rose (les chats ne font pas des chiens !), joli.

centre en aïda

Torchon …. à broder

Juste une précision, elle ajoute « tu n’as plus qu’à le broder, je voudrais un torchon à pain ».

C’est de ma faute j’en avais fait un il y a quelques années.

2 bandes aïda brodées

Mon torchon à pain

Elle ajoute  » tu vas faire vite, j’en ai besoin … et c’est juste une toute petite broderie « . Elle consulte plusieurs alphabets (trop grand, trop chargé, trop ceci, trop cela, ….) et fixe son choix. Il n’y plus qu’à. Je commence assez rapidement puis plus rien (tricot en cours!). L’excuse du tricot, elle admet. Par contre, quand dimanche dernier elle s’est rendue compte que je brodais autre chose, il a fallu que je promette de terminer assez rapidement. Comme il s’agit vraiment d’un petit motif, une fois l’entourage brodé, cela a été plutôt rapide.

broderie pain

J’espère qu’elle ne le trouvera pas trop petit.
(Je l’avais prévenue mais sait-on jamais ?)

L’autre « chose » était  :

Point compté sur lin 12 fils

Salamandre et Hermine

Pour ma décharge, il est plus amusant de broder sur du lin que sur de l’Aïda ….