Transformation du pull boulet (Tuto)

Longue écharpe ajourée en mohair et soie (bis)

Mon ex-pull boulet est devenu une écharpe que j’ai pris grand plaisir à tricoter et, depuis quelques jours, à porter.

écharpe mohair et soie

début prometteur ?

Cela avait pourtant mal commencé pour cette magnifique pelote de mohair et soie : un embryon de pull resté sur les aiguilles pendant des mois.

point très ajouré

pull boulet

 

Je ne prenais vraiment pas plaisir à le tricoter et j’ai eu tord de ne pas arrêter plus tôt.

L’écharpe a avancé régulièrement depuis son détricotage. J’étais très motivée car, comme je n’en ai pas d’autres,  je voulais la porter pour l’AEF.
Cela a été juste, lavée en début de semaine dernière, les fils des extrêmités ont été rentés le soir de la veille de l’ouverture du salon.
Ce matin je l’ai prêtée à Miranda pour pouvoir vous la montrer.

60% mohair et 40% soie

Mohair et soie de la Ferme d’Amalthée

Ce n’est pas la première fois que je tricote ce modèle, et peut-être pas la dernière, car je trouve qu’il est simple et convient bien à ce type de laine.

Cette version a nécessité une seule pelote de fil mohair et soie de la Ferme d’Amalthée : 60% mohair, 40% soie, 50g, 500 mètres.

mohair de la Ferme d'Amalthée

Echarpe ou étole ?

 

Si cela vous tente, vous pouvez accéder aux explications : Tuto longue écharpe ajourée mohair et soie.

Publicités

Sinopia, châle pour gaucher ?

Châle asymétrique au tricot forme « curl » (boucle ?)

Lors d’un voyage récent dans une ville où je n’ai pas vu la moindre pelote de laine, j’ai découvert une librairie avec un rayon loisirs créatifs comme je n’en avais jamais vu ! Un nombre de livres de tricot impressionnant dont un qui m’a laissée dubitative :  « Curls ».

châles en forme de boucle

Curls, tout simplement

Aussitôt feuilleté, aussitôt acheté !

De retour à la maison, feuilleté et re-feuilleté, il fallait absolument essayer cette technique de construction. Le modèle de couverture, très tentant, est un modèle où « on ne se repose pas » (pas de rang tout en mailles endroit ou envers).
Je choisi donc de ne pas faire un point trop compliqué pour tester cette forme, pour la cas où je serais déçue.
Je me décide pour Sinopia, j’ai la laine qui devrait convenir, testée et adorée sur un châle précédent, le Kindness.

La météo du mois d’août étant plus propice au tricot qu’à la lecture à l’ombre, je m’y mets.

Je regarde les explications de plus près et me lance. Au bout de quelques rangs je suis très perturbée (il m’en faut peu) le motif se créé sur les rangs pairs, habituellement l’envers du châle. Cela me gêne sans que je comprenne vraiment pourquoi et je décide donc de défaire puis de recommencer en rajoutant un premier rang et donc de créer le motif sur les rangs impairs comme d’habitude. Plus aucune difficulté ….

Le tricot avance plutôt bien mais il est difficile d’imaginer ce que cela va produire comme forme finale, je suis tout de même un peu dubitative !
Le but étant de tester cette forme, je persévère sans me poser trop de questions, encouragée par Monique qui a une grande habitude des tricots originaux !
Terminé pendant les vacances d’été,

Châle sinopia

forme indéfinie

je n’ai pas mon tapis de blocage à disposition et me contente donc d’un séchage au grand air et suis assez contente du résultat,

châle tricot dentelle

blocage au vent

en attendant de faire un vrai blocage.

Le séchage au vent est quand même assez efficace.

pendant le séchage

point ajouré

Je l’essaye, sans rentrer les fils, et là, surprise ! Le geste naturel fait que la pointe se retrouve dessous ….. et je comprends pourquoi le point ajouré devait être tricoté sur les rangs pairs et non pas les impairs !!!! Cela me servira pour le prochain.

Ayant pris une bonne (?) résolution de rentrée : je termine deux ouvrages avant d’en débuter un nouveau, le passage au blocage a lieu dans la semaine et les fils rentrés ce matin (si, si, cela compte comme un ouvrage terminé aujourd’hui).

Châle Sinopia

Il suffit juste d’inverser le geste naturel

 

 

Il ressemble quand même à châle, non ?

 

 

 

 

 

On peut aussi le porter les « pointes » vers le haut pour retrouver une forme plus « classique ».

châle ajouré en laine

porté les pointes en haut