Châle Good Vibes, rose et gris

Châle point mousse et dentelle, encore !

Cette « histoire » a débuté en octobre 2017 …. et je ne l’ai encore jamais porté …..
Coup de foudre au vu de ce châle avec cependant quelques inquiétudes, à la lecture des explications, quant à sa forme finale.

Le choix de la laine ? Facile, il me reste quelques pelotes d’Andine, 100% alpaga de la Filature du Valgaudemar, du rose et du gris (quel hasard !!!)

Andine, filature du Valgaudemar

difficile de voir un châle

Je démarre assez enthousiaste, la partie du haut avance rapidement et j’attaque la partie dentelle avec plaisir, des rangs raccourcis, chouette, j’y prends goût.

Laine agréable, modèle plaisant à tricoter, il est assez rapidement terminé. C’est ensuite que tout se « gâte ».

J’avais malheureusement raison d’avoir des craintes quant à la forme :

Châle alpaga,

?????

 

Cela me laisse dubitative. Comme il est principalement tricoté au point mousse, je n’ai aucune envie de le bloquer, je trouve que cela étire de trop ce point.
Le châle est donc abandonné en boule dans un coin, et je l’oublie complètement.

Je l’ai retrouvé assez récemment, (plusieurs semaines plus tard), un jour où je voulais accéder à ma machine à coudre et qu’il a fallu commencé par « déblayer » l’espace environnant.

Je décide de le relaver et de le suspendre en plein air en l’étirant un peu. Cela avait bien réussi avec un modèle précédent.

blocage de châle

blocage au vent

De toute façon, je ne prends pas de risque, pour l’instant je le trouve importable.

Evidemment, en hiver le séchage prend du temps, aller retour entre le jardin et le sous-sol pour la nuit, il a terminé devant la cheminée.

La forme est plutôt mieux (cela pouvait difficilement être pire).

Malgré cette amélioration, Miranda est la seule à l’avoir porté….

châle alpaga rangs raccoucis

Good Vibes ?

châle ajouré en alpaga

vagues ajourées

J’aime beaucoup la partie ajourée formant de petites vagues (envie du bord de mer ?)

point dentelle et rangs raccoucis

rangs raccourcis

Est-ce parce que la forme avant blocage ne m’a pas plu que je ne l’ai toujours pas sorti ? Ne s’appellerait-il pas, du moins pour moi, plutôt « Bad Vibes » ?
Il va quand même falloir que je me décide à le porter avant qu’il ne soit de nouveau enfoui.

Laine utilisée : fuschia, 135g, environ 260 mètres  et gris 70g, environ 210 mètres

Modèle sur Ravelry

Publicités

Comment réduire le nombre de ses en-cours ?

Méthode radicale mais efficace ….

J’ai bien essayé, il y a déjà quelques temps, de terminer 2 ouvrages avant de m’autoriser à un débuter un autre mais cela ne suffit pas ! J’essaye donc une méthode, nouvelle pour moi, mais qui devrait donner rapidement de bons résultats : le détricotage !!!!

point très ajouré

le 19 janvier au matin

Le premier en faire « les frais » à été cet embryon de pull, commencé en avril dernier. La laine, magnifique, 55% mohair et 45% de soie, ne mérite pas de croupir ainsi.

laine détricotée

le 19 janvier au soir

Ce qui m’a beaucoup dérangé dans ce tricot est que je doive trop fréquemment poser les aiguilles pour égaliser les boucles créées par les doubles jetés avant de pouvoir continuer. Pas du tricot qui coule tout seul, je n’aime décidément pas.
Aidée d’Elila, il a vite disparu.

Le second deuxième sur la liste est un châle commencé il doit y avoir environ quatre ans, abandonné au bout d’une pelote de près de 300 mètres, je ne sais plus pourquoi et ne vois absolument pas ce qui me ferai m’y re-intéresser !!!!

laine Angel de Bergère de France

Châle qui ne verra jamais le jour

J’avais tricoté, assez rapidement, une première version de ce modèle de châle, en bordeaux, et avais voulu le refaire en noir (laine Angel de Bergère de France), vraisemblablement trop rapidement. Je m’étais sans doute lassée du point, un peu monotone ! Merci à Rachel pour son idée de tricoter cette laine en double, je devrais pouvoir retrouver les pelotes restantes, enfouies au fond d’un de mes paniers d’en-cours, et leur donner une seconde chance.

Je pense aussi à deux ouvrages qui me semblent de bons candidats pour la suite : un gilet de style autrichien vert bouteille (les plus âgés imagineront peut-être ce dont il s’agit) et un pull bleu électrique dans le style « Anny Blatt » d’il y a plus de 20 ans (peut-être même plus de 30 !!!).
Il faut juste que je les retrouve.

Il y en a également au moins 3 autres qui sont en sursis :
– un gilet commencé il y a 3 ans et demi,
– un second gilet terminé et monté mais qui ne me va pas. Il faut que je refasse le haut des manches, découdre puis détricoter une laine bouclette, cela risque de manquer d’attrait….
– un châle terminé, Good Vibes,

Good Vibes en devenir ?

Terminé depuis mais toujours en boule

en boule dans un coin depuis plusieurs semaines mais qui attend désespérément son blocage. Il me déçoit d’avance.

En cherchant bien, il y en certainement d’autres qui se cachent. Je finirai bien par les débusquer et prendre la décision qui s’impose.

Echarpe en tricot dentelle (tuto)

Longue écharpe ajourée en mohair et soie

Cela commençait à me manquer de ne pas tricoter ce type de laine. J’ai craqué pour ce mélange de mohair (70%) et soie (30%) de Schulana. Parmi les différentes laines que j’ai pu tester dans cette catégorie, la Kid Seta est ma préférée car elle possède un avantage très précieux : on peut la détricoter en cas d’erreur, sans avoir recours à une aiguille à coudre ou à broder, et sans l’abîmer.
Bien pratique quand le point est un peu fantaisie.

70% mohair, 40% soie

mohair et soie de Schulana

D’ailleurs, j’ai dû tester le détricotage assez rapidement.
J’avais monté les mailles avec des aiguilles plus grosses que celles du reste du tricot, N°6 et 5 pour le reste. Je me suis vite aperçue que cela tiraillait un peu, mais j’ai fait comme si je ne voyais pas …. J’ai continué sur quelques centimètres et, bien évidemment, j’ai tout défait plus tard.
Je confirme donc, à nouveau, que l’on peut la détricoter en cas de besoin.

J’ai monté les nouvelles mailles avec du N°8 et, cette fois, pas de tiraillement.

Le motif se tricote sur un nombre de mailles multiples de 10 + 5.

1er rang : 2 m ens, jeté, répéter jusqu’à ce qu’il reste 3 mailles sur sur l’aiguille gauche (m end, jeté, surjet, jeté, surjet, m end, 2 m ens, jeté, 2 m ens, jeté) puis, m end, jeté, surjet.
2ème rang : tout à l’envers
3ème rang : 2 m ens, jeté, répéter jusqu’à ce qu’il reste 3 mailles sur sur l’aiguille gauche (2 m end, jeté, surjet, jeté, diminution double centrée, jeté, 2 m ens, jeté, m end) puis, m end, jeté, surjet.
4ème rang : tout à l’envers
Ce point est assez simple à mémoriser.

écharpe mohair et soie

Version courte

A la fin du tricot, pour rabattre les mailles, j’ai repris une aiguille N°6, les bords sont nets.

J’ai monté 65 mailles et tricoté 3 pelotes de 25g, 210 mètres. L’écharpe obtenue est bien longue, environ 2 mètres pour une largeur d’à peu près 30cm. De quoi avoir bien chaud au cou !

Le blocage est tout à fait inutile, je préfère garder tout le moelleux …..

longue écharpe ajourée

Version longue

 

Personnellement, je préfère un diagramme aux explications « littérales », si vous êtes comme moi, Grille écharpe blanche Schulana

Waiting for Rain, version rouge

Châle forme allongée, incrustations de dentelle

Cette photo, trouvée lors de mes rares longs moments de flânerie sur la toile,

châle au tricot

dentelle et rangs raccourcis ?

à la recherche de nouvelles idées de tricot, a attiré mon attention. La forme du châle semble assez allongée, ce que j’affectionne particulièrement en ce moment, et les points, alternance et mousse et dentelle, m’ont vraiment donnée envie de le tricoter.

Bonne nouvelle, j’avais une laine de coloris dégradé qui me semblait plutôt adaptée, je craignais simplement que les parties en tricot dentelle ne « ressortent » pas assez. Je préférais une couleur uniforme.

Après examen minutieux de mes réserves, je n’avais rien qui convenait. J’étais obligée d’acheter de la laine.  Heureusement, une amie compatissante a tout de suite accepté de m’accompagner dans cette corvée. (Merci Mine). J’ai déniché un mérinos plutôt assorti,

Drops et Lang, valeurs sûres

Drops et Lang

du moins selon moi, à ma laine initiale.

Tricoté avec beaucoup de plaisir, ce châle a grandi assez vite mais je ne savais pas comment le bloquer.
Je craignais que mon système habituel, sur le tapis d’éveil, n’aplatisse de trop les parties en point mousse et qu’il perde de son mousseux. J’ai tenté de poser une tige métallique sur le bord de la baignoire mais pas assez de place pour qu’il s’épanouisse.

blocage de châle au vent

très artisanal

A l’occasion d’un passage chez mes parents, j’ai tenté le blocage au vent, avec simplement des épingles à linge pour l’étirer doucement.
Le résultat m’a tout à fait convenu, il a gardé son côté mousseux et les parties en point dentelle se voient mieux qu’avant.

Pour une fois que j’avais une photographe volontaire, j’en ai profité …. sans me rendre compte que le châle était à l’envers. Encore raté !!

Nouvelle séance, raccourcie, la lumière n’était plus aussi bonne.

châle au point mousse

il est très long

 

châle tricot dentelle

dentelle et rangs raccourcis

Deux laines utilisées :
Jawoll Magic de Lang, environ 125g (une pelote 1/4) et Baby Mérino de Drops, environ 30g
Il mesure 38 * 180 cm

 

Les explications de ce châle sont disponibles sur Ravelry

 

 

Kindness shawl, découverte récente

Coup de foudre pour le châle Kindness

Je ne sais pas comment vous choisissez le prochain tricot que vous allez faire :
– un projet en tête puis recherche d’un tuto correspondant ?
– consultation d’un site de tricot ou d’un catalogue au hasard ?
– envie d’essayer une technique particulière ?
– visite dans un magasin ?
– fouille dans vos laines puis recherche d’une idée après avoir choisi LA laine du moment ?
– un peu de tout ce qui précède, cela dépend ?

Quand je choisis un futur châle, cela peut prendre beaucoup de temps entre le repérage du modèle et le début de la réalisation. Les fichiers sont gardés précieusement, voire imprimés, et peuvent attendre des mois ou des années. Pour celui-ci, le modèle a été repéré samedi matin, imprimé puis mis sur le tas : je n’avais pas la laine qui convient. De plus, j’en avais déjà un autre sur les aiguilles !

laine à chaussettes et pure laine

Pour châles ? chaussettes ?

L’après-midi j’avais rendez-vous avec Monique qui m’avais gentiment proposé de venir voir sa réserve de pelotes. Une telle proposition ne se refuse pas, non ?

Je n’avais jamais vu de telles réserves, bien pire que chez moi !!!!! (mais beaucoup mieux rangées). Après 2 heures intenses de bavardages, elle m’a gâtée.

Elle m’a montré la photo de son châle Haruni tricoté avec la laine bleue, je voulais le même !

Rentrée à la maison, j’admire mes pelotes et un déclic se fait, la rose devrait convenir à merveille au Kindness.  Les explications étaient accessibles, les aiguilles aussi. Petit essai pour la grosseur à utiliser et c’est parti. Etant seule pour 3 jours, je n’ai pas été vraiment raisonnable sur les horaires de sommeil.
Lavage, blocage, fils rentrés et voilà :

laine rose dégradée

Pourquoi ai-je commencé par la rose ?

 

J’adore sa large bande de dentelle ajourée.

châle Kindness

plutôt simple à tricoter

 

Ce modèle convenait parfaitement à cette laine, il ne reste que quelques mètres d’un seul écheveau.

100% laine

A garder précieusement, il reste 3 écheveaux

Je termine celui en cours et je commence le Haruni ?
Encore merci Monique.

Châle en dentelle forme papillon

Test d’une nouvelle forme de châle

Les fidèles vont peut-être se souvenir de cette petite chose informe.

Encore des heures à prévoir

Futur châle ?

 

J’ai omis de vous dire qu’en essayant ce nouveau point, je voulais aussi tester une nouvelle forme de châle. Le châle papillon.
Pour cette forme, il faut augmenter de 4 mailles à chaque rang endroit (classique pour les châles triangulaires) et de 2 mailles à chaque rang envers. Voici ce que cela promet pendant le blocage :

Blocage

Séchage avec mise en forme

 

 

Il est sec, le moment de vérité approche. Après avoir ôté les épingles, voilà le résultat :forme papillon On aime ou pas, c’est juste différent.

Naturellement je n’ai pas tricoté un point de mon livre : je ne sais pas faire, j’en ai « mélangé » deux. Surprise ?
Le point utilisé permet aussi de réaliser des écharpes ou étoles. Vous trouverez la Grille point losanges ici.
Pour les « débutantes en châle », j’ai aussi dessiné les grilles nécessaires au démarrage du châle et à la mise en place du point Grilles de démarrage du châle.
Il faut monter 7 mailles et suivre les grilles. Les motifs sont ajoutés (en largeur) dès que le nombre de mailles le permet.
S’il y a des erreurs, n’hésitez pas à me les signaler, je rectifierai.

D’autres photos

Mon nouveau livre

Cadeaux tout à fait à mon goût

J’ai été gâtée pour mon anniversaire. Il est vrai que pour être certaine que cela me plaise, je suis très difficile, j’ai choisi moi-même !

Voici donc ce que j’ai déniché : un livre et deux kits pour ……. tricoter des châles. Quelle surprise…..

déniché au salon Création et Savoir Faire 2014

cadeau très utile

Il ne quitte plus ma table de nuit. Quoi de meilleur pour faire de beaux rêves ? J’ai commencé, presqu’aussitôt, ce qui devrait devenir un châle aérien ….

Encore des heures à prévoir

Futur châle ?

Il est très difficile, à ce stade, d’imaginer ce que cela  pourrait devenir, (surtout pour celles qui ne connaissent pas la technique du blocage). Je pense que pour les photos de l’ouvrage terminé il va falloir attendre un peu, vu la lenteur de progression.

Quant à celles des châles issus des kits, prévoir aussi quelques délais. D’autant plus que j’ai recommencé à broder.

Un soir de la semaine, où j’étais très concentrée sur mon ouvrage, j’en ai même oublié de descendre du métro. Heureusement que je ne suis pas très loin du terminus de la ligne !